Hajj : maintien des résultats du tirage au sort pour l’année prochaine

La Commission royale chargée du pèlerinage a annoncé mardi le remboursement des frais du Hajj déposés précédemment dans les agences d’Al Barid Bank, du 1er au 24 juillet 2020, et la maintien pour l’année prochaine des résultats du tirage au sort du pèlerinage de la saison 1441 de l’hégire.

Dans un communiqué, le ministère des Habous et des Affaires islamiques indique que la Commission royale chargée du pèlerinage s’est réunie et a décidé de rembourser les frais du hajj déposés précédemment dans les agences d’Al Barid Bank, que ce soit par les retenus dans la liste de l’organisation officielle ou dans la liste des agences de voyages touristiques, ajoutant que les agences d’Al Barid Bank permettront aux personnes concernées de récupérer ces sommes d’argent à partir du mercredi 1er au vendredi 24 juillet 2020.

Le ministère a en outre appelé les citoyens concernés à se rendre à n’importe quelle agence de celles relevant d’Al Barid Bank durant cette période, munis de leurs cartes d’identité nationale, dans le plein respect des règles et conditions en vigueur dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et des mesures préventives et de précaution.

La commission a aussi décidé de maintenir pour la saison 1442 de l’hégire (2021) les résultats du tirage au sort (listes des retenus et listes d’attente de l’organisation officielle et des agences de voyages touristiques) de la saison 1441 de l’hégire (2020), précise le communiqué.  La Commission royale chargée du pèlerinage se réunira à la fin de l’année, a poursuivi la même source, relevant que le paiement des frais du prochain Hajj sera effectué dans le délai qui sera annoncé, pour affirmer la volonté constante d’accomplir ce rituel.

Il sera également procédé, après la fin du délai de paiement, au remboursement de ceux qui ont abandonné selon les listes d’attente, a fait savoir le ministère

Ces décisions interviennent sur la base du communiqué publié lundi par les autorités saoudiennes, dans lequel il a été décidé – dans les circonstances de la propagation de l’épidémie et conformément aux préceptes de l’Islam visant à préserver la vie humaine – d’accomplir le rituel du Hajj d’une manière saine avec un nombre très limité des citoyens saoudiens et des ressortissants en Arabie Saoudite représentant toutes les nationalités.

(Avec MAP)