Grâce royale au profit de Hajar Raissouni

La journaliste Hajar Raissouni avait écopé d’une peine d’un an de prison ferme pour « consentement à se faire avorter par autrui » et « rapport sexuel hors mariage ».

SM le Roi Mohammed VI a accordé Sa grâce à Mlle Hajar Raissouni, condamnée à une peine de prison et qui fait toujours l’objet de poursuites judiciaires, indique un communiqué du Ministère de la justice.

Cette grâce Royale s’inscrit dans le cadre de la compassion et la clémence reconnues au Souverain et du souci de SM le Roi de préserver l’avenir des deux fiancés qui comptaient fonder une famille conformément aux préceptes religieux et à la loi, malgré l’erreur qu’ils auraient commise et qui a conduit à cette poursuite judiciaire, ajoute le communiqué.

Dans ce même contexte, SM le Roi a bien voulu accorder Sa grâce au fiancé de Hajar Raissouni et à l’équipe médicale poursuivie dans cette affaire.

(Avec MAP)