Foncier de l’Etat : plus de 4 500 hectares mobilisés en 2015

La mobilisation du patrimoine foncier de l’Etat va bon train pour accompagner la dynamique économique.

D’après les données d’un rapport préparé dans le cadre du projet de la Loi de finances 2017, ce sont 4 587 hectares (hors Plan Maroc Vert) qui ont été mobilisés en faveur des différents secteurs d’activité au titre de 2015. Cette assiette foncière verra la réalisation de 191 projets devant représenter un investissement de 10 milliards de DH et permettre la création de 15 000 emplois. Sur ces projets, 94% ont été approuvés dans le cadre de la gestion déconcentrée (négociations avec les CRI directement), soit 4,5 milliards de DH et 2% dans le cadre des conventions d’investissements (au niveau central) soit 2,9 milliards. Par secteur, l’énergie a bénéficié de 72,5% de la superficie globale mobilisée avec 3 329 hectares (nouveaux projets de l’énergie renouvelable à Boujdour et Lâayoune). Secteur très demandeur de foncier, l’habitat a concentré 20% du parc mobilisé, soit 911 hectares pour la mise en œuvre des programmes de recasement des bidonvilles, l’aménagement de nouveaux pôles urbains et le développement de l’habitat économique et social. Pour sa part, le tourisme a profité de 104 hectares pour la réalisation des objectifs de la vision 2020. Force est de constater que plus de 60% des investissements globaux sont portés par l’habitat et le tourisme et 70% des emplois seront pourvus par ces même secteurs en plus de l’industrie. Pour rappel, sur la période 2002-2015, une assiette foncière de plus de 68 660 hectares a été mobilisée hors Plan Maroc Vert couvrant l’essentiel des chantiers de mise à niveau des infrastructures de base et les grands projets de développement pour un investissement projeté de 286 milliards de DH et environ 244000 emplois à créer.