Fès-Meknès : 279 projets de plus de 2 milliards de dirhams programmés en milieu rural

Un total de 279 projets d’un investissement global de 2,12 milliards de DH (MMDH) ont été programmés durant la période 2016-2021 dans le cadre du programme de réduction des disparités spatiales et sociales en milieu rural dans la région Fès-Meknès.

Ces projets concernent les routes et les pistes, avec une enveloppe budgétaire estimée à 1,4 MMDH, l’électrification rurale (93 MDH), le raccordement à l’eau potable (588 MDH), l’appui aux secteurs de la santé (3,270 MDH) et de l’enseignement (45,450 MDH), a indiqué le président du conseil régional, Mohand Laenser, qui s’exprimait à l’ouverture de la session ordinaire de mars, lundi à Fès.

Pour 2021, le Conseil régional a prévu 50 projets d’un investissement global de 436 MDH dans le cadre du même programme, touchant aux secteurs des routes et des pistes, l’alimentation en eau potable et l’électrification rurale, a-t-il ajouté.

Selon M. Laenser, 41 autres projets ne faisant pas partie du programme de lutte contre les disparités en milieu rural sont en cours de réalisation dans le cadre du budget, lesquels couvrent l’ensemble des provinces et préfectures de la région, totalisant un montant de 171,6 MDH avec un taux d’engagement de 90 pc.

Au cours de cette session, il a été procédé à l’examen et l’adoption d’une série de conventions et de projets de conventions relatifs à plusieurs secteurs d’activité, pour un montant global de 4,4 milliards de DH (MMDH).

Une partie de ces conventions s’inscrivent dans le cadre de l’exécution du contrat-programme entre l’État et la région, alors que d’autres se rapportent aux secteurs socio-économiques, environnemental, culturel, agricole et sportif outre les domaines des infrastructures, la formation, l’enseignement, l’emploi et la réduction des disparités spatiales et sociales en milieu rural.

Ces accords concernent l’économie avec 1,169 MMDH, dont une contribution de la Région de l’ordre de plus de 892 MDH, les infrastructures (524,5 MDH), la formation, l’enseignement et l’emploi (695 MDH), le sport (510,8 MDH) et la culture (118,65 MDH). Dans le domaine écologique, il a été procédé à l’adoption d’une convention de partenariat d’un montant de 40 MDH pour la réalisation d’une unité de traitement des déchets oléicoles.

Le conseil régional de Fès-Meknès a adopté, l’année dernière, le contrat-programme entre l’État et la région Fès-Meknès, qui porte sur la réalisation de projets d’une valeur budgétaire globale de 11,19 milliards de DH.

Ce document touche, entre autres, les secteurs de l’industrie et du développement des services numériques, de l’équipement et la logistique, de l’enseignement supérieur et l’appui à la recherche scientifique, de l’agriculture, de la promotion de l’emploi et du développement des compétences et de l’artisanat et l’économie sociale.

(Avec MAP)