FEC : Plus de 680 MDH pour financer les projets des collectivités territoriales

Ces financements ont principalement porté sur la réalisation de projets d’aménagements urbains, d’équipements spécialisés et d’infrastructures routières. Les créances sur la clientèle de la « banque des communes » ont atteint plus de 26 MMDH.

Le Fonds d’équipement communal (FEC) a réalisé un produit net bancaire (PNB) de 161 millions de dirhams (MDH) au premier trimestre 2022, soit le même niveau que celui enregistré au T1-2021.

Ce résultat traduit « l’engagement de la Banque en faveur des Collectivités Territoriales, notamment en matière de tarification, et ce, grâce à une stratégie de financement et de diversification des ressources qui permet à l’Institution de se financer dans des conditions optimales qu’elle veille en permanence à répercuter sur ses solutions de financement en faveur de sa clientèle », indique le FEC.

Les décaissements de prêts se sont établis, au T1-2022, à 684 MDH et ont permis le financement de plusieurs projets au profit des différentes catégories de Collectivités Territoriales, fait savoir la même source, notant que ces financements ont principalement porté sur la réalisation de projets d’aménagements urbains, d’équipements spécialisés et d’infrastructures routières.

A travers ces nouveaux financements, les créances sur la clientèle ont atteint plus de 26 MMDH, soit une hausse de 3% par rapport au T1-2021, souligne le communiqué, ajoutant que le poids des Conseils Régionaux dans la structure de l’encours des prêts s’inscrit dans une tendance croissante, passant de 9% en 2015 à 21% en 2018, et à 31% en 2021. S’agissant de l’endettement financier du FEC, il a atteint près de 22 MMDH, constitué principalement de ressources mobilisées sur le marché financier intérieur, notamment à travers les emprunts obligataires qui y représentent une part de près de 43%.