Exécution du Budget 2015: les «moins» dépassent largement les «plus» !

C’est un Budget où les «moins» dépassent très largement les «plus». Sur les neuf premiers mois de 2015, en effet, l’exécution du Budget laisse apparaître une baisse à la fois des recettes et des dépenses, celles-ci davantage que celles-là.

Les recettes ordinaires ont accusé une diminution de 0,4%, à 151,7 milliards de DH, sous l’effet d’un léger frémissement des recettes fiscales et d’une baisse des recettes non fiscales. Cette baisse est toutefois compensée par un recul conséquent des dépenses ordinaires : -6,1%, à 149,5 milliards de DH, sous l’influence notable du recul des charges de compensation. Sur cette base, le solde ordinaire ressort positif de 2,23 milliards de DH contre un solde négatif de 6,9 milliards de DH à la même période de 2014. Et comme les dépenses d’investissement ont augmenté de 2,1%, à 38,8 milliards de DH, le solde global enregistre un déficit de 29,2 milliards de DH.