Etude : Les paiements électroniques stimulent la croissance économique

L’accroissement de l’utilisation des produits de paiement électronique, tels que les cartes de crédit et de débit, a augmenté de 983 milliards de dollars US le produit intérieur brut (PIB) des 56 pays examinés durant la période 2008 – 2012, selon une étude menée pour Visa par Moody’s Analytics.

L’étude, qui porte sur 56 pays représentant 93 % du PIB mondial, a conclu que: « l’utilisation des cartes rend l’économie plus efficace en donnant un coup de pouce significatif à la croissance économique, année après année, à travers une multitude de facteurs, dont l’efficacité des transactions, l’accès des consommateurs au crédit et la confiance des consommateurs dans le système de paiement global».

Selon cette même étude, l’augmentation de l’utilisation des cartes a contribué à une croissance moyenne additionnelle du PIB de 0,17 point par an au cours de la période de l’étude qui s’est étalée sur cinq années. Durant cette même période, le PIB de ces pays a augmenté en moyenne de 1,8 point.

« Malgré un contexte économie mondial difficile, le taux de pénétration accru des cartes de paiement a contribué à l’augmentation de la consommation personnelle et, en moyenne, à la hausse du PIB, a indiqué Mark Zandi, économiste en chef chez Moody’s Analytics. Cela l’a été plus particulièrement dans les marchés émergents. La hausse de la consommation va de pair avec la popularité et l’accessibilité grandissantes des paiements électroniques parmi les consommateurs à l’échelle mondiale et les résultats soulignent la nécessité pour les gouvernements d’adopter des politiques encourageant le passage à des formes de paiement électronique efficaces et sécurisées. »

«Les résultats de l’étude confirment ce que Visa a longtemps soutenu, à savoir que la migration vers les paiements électroniques augmente l’efficience économique et soutient la croissance économique mondiale, a déclaré Charles W.  Scharf, directeur général de Visa Inc. Les paiements électroniques ont notamment contribué à atténuer, ce qui aurait été autrement, une reprise encore plus lente de la récession mondiale, grâce à la pénétration et à l’utilisation des cartes qui ont donné une impulsion importante et mesurable à l’économie des différents pays.»

Selon le rapport, entre 2008 et 2012, le PIB réel mondial ne s’est élevé qu’à 1,8% par année. Sans l’augmentation de l’utilisation des cartes, cette croissance n’aurait atteint que 1,6%.
Les faits saillants de l’étude:

o La Croissance Économique Américaine :Aux États-Unis, l’utilisation des cartes a augmenté de 0,3 pour cent, ajoutant 127 milliards de dollars US à l’économie américaine.

Croissance Économique Mondiale :Dans certains pays, l’utilisation des cartes a eu un impact significatif sur la consommation, notamment en Chine avec une hausse de 4,89%, au Chili où la hausse a atteint 1,28% et au Brésil avec 1,15%.

o Valeur des Paiements Électroniques: L’étude a conclu que l’utilisation accrue des cartes de crédit et de débit contribue à l’activité économique en réduisant les coûts de transaction et en améliorant l’efficacité de la circulation des biens et des services. L’avènement des cartes de crédit et de débit a grandement accru la capacité des consommateurs à optimiser leurs décisions de consommation en leur donnant un accès sûr et immédiat à tous leurs fonds en dépôt ou à une marge de crédit. Les marchands en profitent aussi, puisque il y a moins d’argent liquide et de chèques dans le système, ce qui élimine le fardeau et les risques associés à la possession d’argent liquide. De plus, la croissance spectaculaire du commerce électronique ne serait pas possible sans les systèmes mondiaux de paiement électronique qui permettent un transfert sûr et rapide des fonds des consommateurs aux marchands.

o L’Appui aux Gouvernements: Les banques centrales sont soulagées de la responsabilité et du coût de fourniture des devises et, pour les gouvernements, les paiements électroniques permettent de réduire l’économie grise.

o Répercussions sur la Croissance des Cartes à l’Avenir: Moody’s Analytics a constaté qu’une augmentation de l’utilisation des cartes, de l’ordre de 1 %, dans les 56 pays où a été menée l’étude, a pour effet une hausse annuelle de la consommation de 0,056 %. En considérant les récents taux de pénétration des cartes et leurs répercussions additionnelles sur le PIB à l’avenir, Moody’s Analytics estime que, l’on assistera à une augmentation de la consommation dans une proportion significative de 0,25 % et à une hausse du PIB de 0,16 %.

Ce sondage est le second et suit l’étude menée par Moody’s Analytics entre 2003 et 2008.