Entrepreneuriat/Afrique : Un Marocain parmi les finalistes du prix Anzisha

Le Marocain Mustapha Zeroual a été sélectionné parmi les 20 finalistes de l’édition 2020 du prix Anzisha des meilleurs jeunes entrepreneurs africains, ont indiqué jeudi les organisateurs de ce concours continental.

Âgé de 22 ans, Zeroual est fondateur d’IA4YOU, une initiative commerciale et sociale qui conçoit différents systèmes et plateformes numériques en utilisant l’intelligence artificielle, ont noté les initiateurs de ce prix qui célèbre cette année son 10ème anniversaire.

« De jeunes entrepreneurs du Maroc, d’Afrique du Sud et de Tanzanie ont présenté des entreprises impressionnantes qui se penchent sur des problèmes cruciaux au sein de leurs communautés tout en réalisant des bénéfices », ont précisé les organisateurs dans un communiqué.

Grâce à leurs compétences en matière de gestion et de direction d’entreprises, ces créateurs d’emplois ouvrent la voie à d’autres jeunes africains qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat, relève le document.

Les 20 meilleurs jeunes entrepreneurs sélectionnés cette année se réuniront virtuellement dans leurs pays pour partager leurs connaissances et apprendre auprès d’entraîneurs et de mentors au moment où ils préparent leurs derniers essais pour les présenter devant un panel de juges externes, ajoute la même source.

Elle signale également que le gagnant du grand prix recevra une enveloppe de 25.000 dollars, tandis que le premier et le deuxième compétiteurs recevront respectivement 15.000 et 12.500 dollars.

L’annonce du grand gagnant aura lieu lors de la conférence du Prix Anzisha prévue le 27 octobre prochain, poursuit le document, notant qu’il s’agira d’un rassemblement virtuel des principales parties prenantes au sein de la communauté des jeunes entrepreneurs.

Cette année, la saison des candidatures a vu un nombre record de 1.200 candidats rivaliser pour avoir une chance de participer à la bourse du Prix Anzisha offerte dans le cadre d’un partenariat entre l’Académie africaine du leadership et la Fondation Mastercard.

De ces candidatures sont nées 20 entreprises détenues à 45% par des femmes et représentant des secteurs tels que l’agriculture, l’industrie et l’éducation.

Selon la directrice adjointe du Prix Anzisha, Melissa Mbazo-Ekepenyong, « l’année 2020 a connu un changement global dans l’avenir du travail. Les candidats de cette année ont personnifié la résilience et l’innovation dont l’Afrique a besoin au moment où nous nous dirigeons vers un avenir post-COVID-19 ».

Au cours de la dernière décennie, le Prix Anzisha a parrainé et soutenu 122 entrepreneurs, dont 77 ont créé plus de 2.000 emplois, relève le communiqué, faisant observer que 56% de ces emplois ont été fournis à de jeunes Africains de moins de 25 ans.

 

(Avec MAP)