Entre 4 et 5% des marocains se droguent !

Plus de 95% de ces usagers, soient 750 000 personnes, sont consommateurs de cannabis.

La prévalence moyenne de l’usage des drogues, en dehors du tabac, est entre 4 et 5% de la population adulte, soit un minimum de 800 000 usagers.

C’est ce qu’a révélé le rapport 2014 de l’Observatoire national des drogues et des addictions (ONDA).

Plus de 95% de ces usagers, soient 750 000 personnes, sont consommateurs de cannabis, alors qu’entre 50 000 et 70 000 marocains présentent un usage problématique d’alcool.

Face à cette situation, l’étude recommande de mettre en œuvre des programmes de réhabilitation communautaires et adaptés et d’opérationnaliser l’interdiction de l’usage de tabac dans les lieux publics.

De même, Selon le rapport de l’ONDA, qui estime que 1 lycéen sur 5 a déjà fumé une cigarette et 1 sur 10 a touché au cannabis, il est question également d’élaborer un programme national de prévention  adapté pour les jeunes en interdisant la vente de tabac et de drogues près des établissements scolaires ainsi que de créer des cellules d’aide psychologique à l’intérieur des établissements scolaires et universitaires.

Le rapport conclut que le tabac est la drogue la plus consommée au Maroc, suivie du cannabis, de l’alcool, des benzodiazépines détournées de leur usage, de la cocaïne, de l’héroïne, des solvants et autres colles (particulièrement pour les enfants de la rue), puis des amphétamines.