Electricité, eau potable : L’ONEE étudie de nouvelles formes de financement de ses projets

L’ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse. Et cela dans le cadre de Pathfinding Initiative mise en place pour encourager les entreprises suisses à prendre part aux grands projets d’infrastructure internationaux.

 

 

Le directeur général de l’Office national de l’Electricité et de l’Eau potable (ONEE), Abderrahim El Hafidi, s’est réuni, récemment à Rabat, avec le vice-président senior de l’Assurance suisse contre les risques à l’exportation (SERV), Dominique Aubert, accompagné du conseiller commercial et scientifique à l’Ambassade de Suisse au Maroc, Youness El Hachimi.
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du lancement par la SERV d’une nouvelle initiative relative au financement des projets d’infrastructures « Pathfinding Initiative », indique l’ONEE dans un communiqué.
Cette initiative, précise le communiqué, a pour objectifs d’identifier et d’examiner activement les projets d’infrastructures internationaux qui nécessitent un financement dans des secteurs où les entreprises suisses sont réputées pour leur expertise.

En d’autres termes, cette initiative de la SERV a pour objet de faciliter l’accès aux grands projets internationaux pour les entreprises suisses, principalement les PME qui bénéficient ainsi d’un accompagnement spécial.

A cette occasion, M. El Hafidi a mis l’accent sur les grands projets d’infrastructure menés par l’ONEE dans les domaines de l’électricité, de l’eau potable et de l’assainissement liquide, notamment les projets structurants dans le cadre du programme d’investissement ambitieux de l’Office pour la période 2022-2030 et qui pourraient s’inscrire dans la « Pathfinding Initiative ».
Suite à la discussion qui a porté sur les mécanismes et les modalités de financement de cette nouvelle initiative suisse, le DG de l’ONEE a proposé la mise en place d’une Task Force qui sera chargée d’établir le cadre de partenariat entre les parties marocaine et suisse à travers l’élaboration d’un mémorandum d’entente (MoU) et d’identifier les projets d’infrastructure qui pourraient recourir à ce type de financement, relève le communiqué.
Par ailleurs, et compte-tenu de l’expérience reconnue de l’ONEE dans la coopération Sud-Sud avec les pays d’Afrique Subsaharienne, il a été convenu d’explorer les possibilités de coopération triangulaire en mobilisant des financements suisses dans les domaines de l’électricité, de l’eau potable et de l’assainissement liquide.