Elections : plus de 250 personnes devant la justice

La commission conjointe de la justice et de l’intérieur chargée de superviser les élections avait publié, il y a quelques semaines, une liste de 26 candidats, dont 10 élus, soupçonnés d’achat de voix lors des élections de la deuxième Chambre.

Aujourd’hui, ce sont quelque 256 personnes dont des candidats et des élus qui sont appelées à comparaître devant la justice pour les mêmes motifs. Au total, les autorités concernées ont réceptionné 1 546 plaintes portant sur les infractions électorales depuis le début du processus électoral en juillet. Parmi ces plaintes, 111 portent sur les élections des Chambres professionnelles, dont 89 ont été classées et le reste sera traité en justice. 1 145 plaintes portent sur les élections communales, dont 250 ont été classées et 285 plaintes ont porté sur les élections régionales.