Élections 2021: le scrutin s’est déroulé dans des conditions normales, selon Amina Bouayach, la présidente du CNDH

Les élections du 8 septembre se sont déroulées conformément aux procédures régissant les opérations électorales et les observateurs du Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH) n’ont pas relevé de pratiques majeures ayant entaché la transparence de ce triple scrutin qui s’est déroulé mercredi sur l’ensemble du territoire national, a affirmé, jeudi à Rabat, la présidente du Conseil, Amina Bouayach.

S’exprimant lors d’un point de presse consacré à la présentation des observations préliminaires sur les élections du 8 septembre, Amina Bouayach a précisé que le Conseil a constaté que les nouvelles dispositions juridiques régissant le scrutin de 2021 ont contribué à l’élargissement de la représentation politique de la société, à travers le quotient électoral, au renforcement de la participation de la femme via les listes régionales et à l’augmentation de la participation aux élections en organisant trois scrutins le même jour en dépit du contexte lié à la situation pandémique.