Des sénateurs et des députés polonais saluent la dynamique des relations avec le Maroc

Des sénateurs et des députés polonais membres du groupe d’amitié Pologne-Maroc ont salué la dynamique que connaissent les relations bilatérales.

Lors d’une rencontre, mercredi soir, avec l’ambassadeur du Maroc à Varsovie, Abderrahim Atmoun, en présence des représentants du groupe d’amitié au Sénat et de la Diète de la république de Pologne (chambre basse), les deux parties se sont félicitées de l’excellence des relations bilatérales et des perspectives qu’elles offrent à la faveur de l’intérêt grandissant que nourrissent les entreprises et opérateurs économiques polonais pour l’investissement au Maroc, notamment dans les provinces du sud.

Selon un communiqué de l’ambassade, les participants à cette rencontre ont eu un échange avec M. Atmoun sur la situation économique des deux pays, la crise sanitaire et l’évolution de la vaccination.

L’ambassadeur du Maroc a saisi cette occasion pour exposer à ses hôtes les grandes lignes du nouveau modèle de développement qui a été présenté mardi à SM le Roi Mohammed VI et qui marquera un tournant majeur dans la vie économique et sociale du Royaume.

La présidente du groupe d’amitié au Sénat polonais, Joanna Sekula et le vice-président du groupe Aleksander Pociej qui est également Président du groupe PPE à l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe ont salué la dynamique que connait le Royaume à la faveur des chantiers de développement initiés sous l’impulsion du Souverain. Ils se sont également félicités de l’élan que connaissent les relations entre le Maroc et la Pologne.

Ils ont rappelé le grand intérêt porté par les entreprises polonaises pour le marché marocain et plus particulièrement dans les provinces du Sud qui ont connu ces dernières années un important développement économique et social, mené sous le leadership de SM le Roi.

A rappeler que plusieurs entreprises polonaises fortement intéressées par les opportunités d’investissement dans divers secteurs porteurs au Maroc avaient fait part de leur intention d’investir dans les provinces du Sud dans une déclaration signée au cours de cette année, indique le communiqué de l’ambassade.

Les représentants de ces entreprises avaient justifié leur décision en mettant notamment en avant le rôle joué par le Royaume dans la stabilité de la région, grâce à la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI, la position géographique du Maroc aux portes de l’Afrique, ainsi que le partenariat privilégié et stratégique avec l’Union européenne.

(Avec MAP)