Des responsables Américains et Marocains visitent le chantier de construction du Centre de formation sanitaire de Beni-Mellal

A travers la Millennium Challenge Corporation (MCC) et en partenariat avec l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) et l’office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), l’Ambassade des États-Unis au Maroc fera une visite, vendredi 29 janvier au nouvel Institut de Formation aux Métiers de la Santé et de l’Action Sociale (IFMSAS) financé par le Fonds Charaka.  

Constitué initialement de 100 million de dollars investis par MCC et le Gouvernement Marocain, le Fonds Charaka vise à améliorer les opportunités de formation et d’emploi des jeunes marocains. Cet institut fait partie des neuf nouveaux centres de Formation Technique et Professionnelle (FTP) à construire, et des six autres centres déjà existants à réhabiliter. Ces centres seront tous gérés par des partenariats publics et privés grâce au financement du Fonds Charaka.

Le chantier sera visité par David Greene, Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis au Maroc, Malika Laasri, Directrice Générale de MCA-Maroc et Richard Gaynor, Directeur Résident de MCC.

Des représentants de l’Association Nationale des cliniques privées, du Ministère de la Santé, de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé, ainsi que d’autres partenaires du projet participeront également à cette visite.

L’établissement de subvention du Fonds Charaka a été initialement lancé en mai 2017, dans le but de tester un nouveau modèle de gouvernance associant les secteurs public et privé visant à faciliter l’amélioration des opportunités d’emploi pour les jeunes. Ce Fonds financera la construction et la réhabilitation de 15 centres de FTP dans différents secteurs tels que la santé, l’aéronautique et le tourisme.

L’Institut de Formation aux Métiers de la Santé et de l’Action Sociale, qui sera géré en partenariat par l’OFPPT, l’Association Nationale des cliniques privées, le Ministère de la Santé et l’Université Mohammed VI des Sciences et de la Santé, formera les jeunes pour travailler dans le secteur de la santé, afin d’occuper des postes tels que chauffeur d’ambulance, hygiéniste oui technicien en radiologie. L’Institut accueillera environ 600 étudiants par an venus des quatre coins du pays.