Des hommes d’affaires marocains et indonésiens discutent des moyens de booster les investissements

Des hommes d’affaires marocains et indonésiens ont discuté, mardi au siège de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) à  Casablanca, des moyens de booster les investissements dans les deux pays et de confirmer leur présence au Moyen-Orient.

Les hommes d’affaires indonésiens ont souligné, lors de cette rencontre, que le futur plan économique indonésien vise à faire de ce pays asiatique une force industrielle à l’horizon 2035. 

L’accent a été également mis sur les qualifications qui font de ce pays, constitué de plus de 17.000 îles, la 16ème puissance économique à l’échelle mondiale en 2014, avec un PIB estimé à 6,5 pc par an depuis 2004.

A cet effet, le président de l’Agence nationale de contrôle des aliments et des médicaments en Indonésie, Roy A. Sparringa a fait savoir que les investissements étrangers dans son pays ont enregistré une augmentation considérable, entre 2010 et 2014, dans le domaine de l’industrie chimique et l’industrie pharmaceutique.

A cet égard, il a précisé que le contrôle des produits médicaux et alimentaires est assuré par plusieurs institutions et ce jusqu’à l’année 2019 afin d’améliorer leurs prestations et garantir leur autonomie. 

De son côté, le directeur général de l’Office National de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), Ahmed Bentouhami, a souligné que l’Office a pour objectifs notamment la sécurité sanitaire des produits alimentaires, l’amélioration de la qualité des produits agricoles, ainsi que l’amélioration de la productivité.

Placé sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, l’ONSSA a été créé dans le cadre du plan Maroc Vert, a-t-il indiqué, notant que parmi les missions principales de l’Office, il y a lieu de citer l’homologation des pesticides, la surveillance vétérinaire des animaux d’élevage, le contrôle des aliments importés ainsi que le contrôle de ceux exportés du Royaume ou encore le contrôle des lieux de restauration.

Les deux parties ont, par la suite, insisté sur le renforcement de la coopération technique et commerciale entre les deux pays et ont appelé à renforcer notamment les liens économiques entre le Maroc et l’Indonésie.

Cette rencontre s’est déroulée en présence de M. Syarief Syamsuri, ambassadeur de la République d’Indonésie au Royaume du Maroc.