Dakhla Smart City : le projet concrétise la nouvelle vision du développement des provinces du Sud

Le projet du nouveau pôle urbain (Dakhla Smart city) concrétise la nouvelle vision du développement des provinces du Sud en général et de la région Dakhla-Oued Eddahab en particulier, a souligné lundi à Dakhla le président du directoire d’Al Omrane, Badr Kanouni.

S’exprimant lors d’une rencontre dédiée à la présentation des résultats du concours d’idées pour l’aménagement de Dakhla Smart city, M. Kanouni a souligné que le projet Dakhla Smart city s’inscrit dans le cadre de la nouvelle génération de projets urbains favorisant le développement durable et renforçant la connectivité et la mobilité.

La mise en place de ce nouveau pôle urbain est de nature à consolider l’armature urbaine dans la perspective d’améliorer l’habitat et le cadre de vie des habitants de la région à même de mettre à leur disposition des équipements socio-économiques de taille.

Il permettra également d’amorcer de nouvelles opportunités d’investissement en termes d’activités économiques, du tourisme et des services, a-t-il expliqué.

Dans ce cadre, M. Kanouni a noté que ce nouveau pôle urbain qui s’étale sur environ 275 Ha au niveau de la commune rurale d’El Argoube, s’inscrit dans le sillage d’un partenariat public-privé entre le Groupe Al Omrane et un Groupement d’intérêt économique (GIE) de promoteurs privés.

Conformément aux Hautes Orientations Royales visant à promouvoir la convergence et l’action conjointe entre l’ensemble des départements et intervenants, ce projet bénéficiera d’une gouvernance particulière, dans toutes ses phases, garantissant son développement et sa réalisation de manière optimale, a-t-il soutenu.

Fort de son expertise en matière d’aménagement et de développement urbain, Al Omrane intervient pour la réalisation des travaux d’aménagement des hors site et les équipements de base structurants après approbation du plan de masse, a-t-il précisé.

Par ailleurs, il a indiqué que le Groupe Al Omrane a engagé près de 7 milliards de dirhams (MMDH) depuis le début de son implantation dans les provinces du Sud et ce, pour la mise en œuvre des programmes de l’Etat et des collectivités territoriales, permettant ainsi à 145.000 ménages, soit 60% de la population issue de ces provinces, de bénéficier de programmes de lutte contre l’habitat insalubre et d’amélioration des conditions de vie.

Le Groupe Al Omrane œuvre actuellement, en coordination avec le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et les autorités locales et régionales, à mettre en place de nouveaux programmes nécessitant des investissements supplémentaires pouvant atteindre 2,56 MMDH, a-t-il fait savoir.

A cette occasion, une convention de partenariat public-privé a été signée entre le Groupe Al Omrane, la commune d’El Argoub et un groupement d’intérêt économique (GIE) de promoteurs privés pour la réalisation du pôle urbain « Dakhla Smart City ».

Ce nouveau pôle urbain a pour objectif notamment d’accompagner le développement de la ville de Dakhla et de répondre à la nécessité de contribuer à la construction de la ville de demain, dans un cadre dynamique et cohérent permettant une meilleure articulation des interventions de tous les acteurs concernés par le développement urbain, touristique et économique de Dakhla et sa baie.

Une trentaine d’architectes urbanistes ont participé au concours d’idées pour l’aménagement de Dakhla Smart city, dont six participants finalistes ont été sélectionnés.

Le master plan sera réalisé dans le cadre d’un concours d’architectes soumis à un jury englobant les partenaires publics dont Al Omrane et les promoteurs privés constitués en GIE.

Fortement engagé avec ses partenaires dans le développement des provinces du sud, le Groupe Al Omrane est le bras opérationnel des acteurs centraux et locaux pour accompagner le développement urbanistique de cette région.

Ont notamment pris part à cette rencontre le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar, le président du Conseil régional, El Khattat Yanja, le président du Conseil provincial d’Oued Eddahab, Mohamed Salem Hammia et le président du Conseil communal de Dakhla, Erragheb Hormatollah, ainsi que des élus et de chefs de services décentralisés.