Compact II : visite du chantier de construction de la Station d’épuration des eaux usées à Had Soualem

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la composante « Sites pilotes » de l’activité « Foncier industriel » relevant du programme de coopération « Compact II », conclu entre le gouvernement marocain et celui des Etats-Unis, représenté par la MCC, et dont la mise en oeuvre a été confiée à l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco.

Une visite de terrain au chantier de construction d’une station d’épuration des eaux usées (STEP) initié au titre de la réalisation des travaux hors-sites des projets de réhabilitation et d’extension de la zone industrielle de Had Soualem et de développement d’une nouvelle zone industrielle à Sahel Lakhyayta, a été effectuée ce mardi 19 juillet 2022, par Alice Albright, Présidente de Millenium Challenge Corporation (MCC).

Ces deux projets, ainsi que le projet de réhabilitation et d’extension du parc industriel de Bouznika, s’inscrivent dans le cadre de la composante « Sites pilotes » de l’activité « Foncier industriel » relevant du programme de coopération « Compact II », conclu entre le gouvernement du Royaume du Maroc et le gouvernement des Etats-Unis, représenté par la MCC, et dont la mise en oeuvre a été confiée à l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco).

Cette visite a permis de relever les « progrès notables » accomplis en matière de construction de cette STEP devant assurer le traitement des effluents des deux parcs industriels de Had Soualem et Sahel Lakhyayta, déversés actuellement dans la plage de Dar Bouazza.

Cette visite a permis également de s’informer de l’état d’avancement « très honorable » de la réalisation des autres travaux hors-sites au niveau de ces deux parcs industriels, qui ont démarré en décembre 2019 et ont atteint, pour certaines composantes, un taux de réalisation physique de 100%.

Les travaux portent essentiellement sur la mise en place de voies d’accès en vue de faciliter l’accessibilité aux deux parcs et de fluidifier la circulation des véhicules à leurs abords, ainsi que le dimensionnement des infrastructures hors-site de manière à répondre adéquatement aux besoins des industriels en termes notamment de débit d’alimentation en eau potable, de puissance électrique et de débit des rejets des eaux usées.