Cette semaine sera cruciale pour le pétrole !

Etats-Unis, Russie, Arabie saoudite. Les trois plus grands producteurs de pétrole de la planète vont se réunir ce jeudi 09 avril pour tenter d’enrayer la chute des cours du brut.

L’évolution des prix et les rapports de force entre Donald Trump, Vladimir Poutine et Mohammed Ben Salmane seront mises en jeu cette semaine.  Il faut dire que la situation est inédite dans l’histoire de l’or noir. La demande mondiale pourrait perdre 20 à 30 millions de barils par jour au deuxième trimestre, l’équivalent un recul de 20 à 30 % ! Cette chute intervient au moment où Riyad et Moscou n’ont pas réussi à s’entendre pour réduire leur production de façon concertée ( une première depuis quatre ans ).

En tout cas, la négociation s’annonce fastidieuse. Le froid entre la Russie et l’Arabie saoudite est à son comble depuis un mois, chacune jetant la pierre à l’autre, l’accusant d’être responsable de l’appauvrissement généralisé des pays producteurs.  Les pronostics concernant le dénouement de la tant attendue réunion divergent, mais beaucoup d’experts pensent que  c’est Moscou qui a « la meilleure main » dans ce « jeu de poker ».