Céréales : les professionnels marocains et français approfondissent leur partenariat

Maroc France

L’approfondissement du partenariat multidimensionnel entre le Maroc et la France a été au centre des discussions, tenues mardi à Casablanca, entre les professionnels des activités céréalières des deux pays, à l’occasion des « rencontres 2022 franco-marocaines des céréales ».

Lors de cette 25ème édition du rendez-vous annuel des deux filières céréalières, à laquelle ont pris part 300 participants, dont plus de 30 venus de l’étranger, les représentants d’Intercéréales France (anciennement France export céréales) ont mis en lumière les efforts constants du Maroc en matière de plans stratégiques de développement agricole pour combler l’impact du déficit pluviométrique qui affecte le monde en raison du réchauffement climatique.

Ainsi, le Maroc devra s’approvisionner sur le marché mondial à raison de 5 Mt de blé meunier, 600 Kt de blé dur, 500 Kt d’orge et plus de 2,5 Mt de maïs qui devront être importés durant cette campagne, d’après Intercéréales France qui note la France, en tant fournisseur privilégié du Maroc, a exporté vers le Royaume plus d’un million de tonnes de blé durant l’été.