Cancer du cerveau et téléphone portable : le lien se confirme !

Plus on utilise son téléphone portable, plus le risque de développer un cancer du cerveau augmente.

Les premiers résultats d’une étude menée par des chercheurs français de l’Isped (Institut de santé publique, d’épidémiologie et de développement à Bordeaux),  semblent confirmer la relation entre l’utilisation prolongée d’un téléphone portable et le cancer du cerveau.

Au-delà d’une demi-heure d’appels par jour, le risque de développer un gliome, l’un des cancers du cerveau le plus courant, est multiplié par quatre ! Ceux qui ont passé plus de 900 heures au téléphone dans leur vie ont un risque de tumeur multiplié par deux et demi, un délai atteint en passant par exemple 30min au téléphone par jour pendant 5 ans.

L’utilisation d’un kit main libre, en priorité dans les zones bien couvertes par le réseau, reste à privilégier afin d’éviter une trop grande exposition aux ondes électromagnétiques. Et les coups de fil trop longs ou dans les transports, à éviter.