Benkirane allume toujours la salle

Pour sa nouvelle sortie devant les parlementaires, beaucoup s’attendaient à  voir un chef de gouvernement au discours apaisant et conciliateur surtout après les échanges de tirs de ces dernières semaines.

C’est mal connaître Abdelilah Benkirane. Après un début de séance plutôt calme, M. Benkirane n’a pas tardé à sortir le grand jeu avec ses petites tournures de phrases assassines. Résultat garanti : il a mis le feu à la salle au point que le président Talbi Alami a dû tout simplement lever la séance plus tôt que prévu.