Banquiers et notaires jouent aux agents immobiliers !

Les agents immobiliers semblent avoir encore du chemin à  faire pour mettre de l’ordre dans leur secteur.

La proposition de loi confectionnée par l’Association marocaine des agents immobiliers (AMAI) à cet effet, dévoilée en fin de semaine passée, est très loin de faire l’unanimité dans la profession. Tous les opérateurs semblent néanmoins convaincus qu’il est temps que l’intermédiation immobilière soit de leur seul ressort. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le circuit informel (semsar) n’est pas leur seul concurrent sur le créneau. Les professionnels disent aussi devoir jouer des coudes avec les responsables de clientèle au niveau des banques, ainsi que les notaires qui eux aussi s’improvisent agents immobiliers.