Bank Al-Maghrib accélère la mise en place des normes Bà¢le III

Ces derniers mois, Bank Al-Maghrib s’est particulièrement activée sur le dossier des règles prudentielles imposées par Bà¢leIII en accélérant le processus de transposition progressive des nouvelles normes, dont certaines seront applicables dès cette année.

Ces derniers mois, Bank Al-Maghrib s’est particulièrement activée sur le dossier des règles prudentielles imposées par BâleIII en accélérant le processus de transposition progressive des nouvelles normes, dont certaines seront applicables dès cette année. Il s’agit principalement des règles liées aux fonds propres et à la liquidité. Selon la banque centrale, les nouvelles normes rehaussent la qualité et la quantité des fonds propres prudentiels requis, en accordant plus d’intérêt au «noyau dur» des fonds propres, à savoir le capital libéré, les actions ordinaires et les bénéfices en réserve.

La mise en œuvre de cette réforme par les banques se fera graduellement entre 2014 et 2019. En parallèle, les banques doivent se préparer à l’instauration du ratio de liquidité à court terme, lequel devrait remplacer le coefficient de liquidité actuellement en vigueur. Au plus tard le 1er juillet 2015, le ratio minimum de liquidité à court terme sera fixé à 60%, puis rehaussé progressivement de 10% par an pour atteindre 100% au 1er janvier 2019. De cette manière, BAM obligera les banques à détenir des actifs liquides suffisants pour faire face à un scénario de crise sévère d’une durée d’un mois au moins.