Baisse générale des tarifs de stationnement à Casablanca

Le conseil de la ville de Casablanca a procédé à une révision à la baisse des tarifs de stationnement. Un arrêté communal a été publié en mai dernier à cet effet.

Ainsi, le prix du stationnement dans les zones à horodateur est passé de 3 à 2 DH l’heure et, en cas de pose du sabot, l’amende est de 30 DH au lieu de 40 DH. Le montant de l’abonnement dans la zone relevant de la commune des Roches Noires est de 200 DH par an pour les habitants contre 400 DH auparavant. Pour davantage de transparence, ledit arrêté a également fixé les prix devant être appliqués dans les parking gérés par Casa Développement, en prenant en considération l’emplacement et l’affluence. En guise d’exemple, le tarif de stationnement dans le parking de la place Mehdi Benbarka (au quartier Maârif) est fixé à 3 DH pour 30 minutes en journée et à 30 DH pour la période allant de 20 heures à 9 heures. Un système de billetterie automatique est également mis en place. Pour les parkings à affluence moyenne, tel que Felix Max Guedj, mitoyen à l’hôtel Hyatt Regency, ou celui du bd 11 janvier, le prix est fixé à 5 DH pour la première heure et à 3 DH pour la deuxième tandis que 12 heures sont facturées à 20 DH.

Cette révision des tarifs impliquera une baisse prévisionnelle de plus de 30% du chiffre d’affaires de Casa Développement. Toutefois, le management de la SDL reste optimiste puisqu’il estime que la stratégie de généralisation du stationnement payant permettra à moyen terme d’augmenter les recettes. Rappelons que depuis le démarrage effectif de Casa Dev, il y a un peu moins d’une année, la société a pu étendre la zone à horodateur à une dizaine de grandes artères relevant de quatre arrondissements, à savoir Roches Noires, Maarif, Anfa et Hay Hassani. Elle a installé 300 horodateurs et gère plus de 7500 places de stationnement.