Audiovisuel : le bilan…

Le bilan de la libéralisation du secteur audiovisuel est «positif en général».

C’est ce qu’a affirmé le ministre de la communication, Mustapha El Khalfi, le 5 janvier, lors d’une séance de questions orales au Parlement. Et pour cause, le Maroc a conservé «sa position comme un pays qui connaît une ouverture dans le domaine audiovisuel». Autre motif de satisfaction pour le ministre : la réussite du passage à la télévision numérique TNT.