Assemblées FMI-Banque mondiale : le Maroc à l’honneur à Washington

En tant que futur pays hôte des assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) à Marrakech en 2023, le Maroc est à l’honneur tout au long de l’actuelle édition des réunions de ces deux institutions qui se déroulent du 10 au 16 octobre courant à Washington.

Un riche programme de promotion du Royaume a été mis en place dans les sièges des deux institutions internationales à l’occasion de ce conclave marqué par le retour au format présentiel après la pandémie.

Plusieurs activités phares ont permis de mettre en avant l’attractivité économique, touristique et culturelle du Maroc et réussi à créer de l’enthousiasme autour des assemblées annuelles des deux institutions prévues dans la ville ocre en octobre de l’année prochaine.

Au siège du FMI, l’artisanat marocain est mis à l’honneur à travers un pavillon réalisé sur une surface de 125 m2 par la Maison de l’artisan. Le pavillon est réparti en plusieurs espaces d’exposition, de vente et d’animation. Ces espaces qui reflètent la richesse et la diversité des facettes de l’artisanat marocain, sont animés par des artisans à l’œuvre de tissage et de maroquinerie, un calligraphe, une tatoueuse au henné, outre une exposition de tapis et de tenues marocaines, et espace de vente de produits artisanaux.

Durant toute la semaine de ce rendez-vous, des centaines de personnes par jour affluent au pavillon de l’artisanat marocain, dont de hauts représentants des délégations officielles des Etats membres des deux institutions présents à ces assemblées annuelles.

Les assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du FMI ont lieu principalement à Washington et, tous les trois ans, dans un pays membre autre que les États-Unis, afin de marquer le caractère international des deux institutions.

Ces réunions rassemblent pour une semaine des gouverneurs de banque centrale, des ministres des finances, des représentants du monde universitaire, des chefs d’entreprise, des parlementaires, des membres d’organisations de la société civile, et des journalistes pour débattre de questions d’envergure mondiale, dont les perspectives économiques, la stabilité financière, l’impact du changement climatique ou encore l’efficacité de l’aide.

L’édition de Marrakech en 2023 marque le retour de ces assemblées en Afrique après celles tenues pour la première fois à Nairobi au Kenya en 1973.