Amis asiatiques, investissez au Maroc !

Le ministre de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara, a appelé, jeudi à  Rabat, les pays asiatiques à  investir davantage au Maroc et à  profiter des stratégies sectorielles lancées par le Royaume.

L’Asie pourrait profiter des différents plans sectoriels engagés par le Royaume et l’utiliser en tant que plateforme d’exportation vers l’Afrique, a indiqué M. Amara à l’ouverture du 2ème forum Maroc-Asie des affaires.

Dans ses relations avec le continent asiatique, le Maroc adopte une démarche qui vise la consolidation des acquis et la prospection de nouveaux horizons, dans un schéma d’interdépendance avantageux, a-t-il souligné

Le Maroc, qui adopte une politique d’ouverture et jouit d’un cadre macroéconomique solide, offre un climat favorable à l’investissement, à travers un cadre juridique propice, des mesures fiscales incitatives et son adhésion aux instruments internationaux de protection de l’investissement, a-t-il précisé.

Outre sa proximité géographique de l’Europe et son positionnement en tant que porte d’Afrique, le pays fournit des efforts inlassables en matière de connectivité, en développant ses infrastructures portuaires et aéroportuaires, et se distingue par ses pôles d’excellence dans plusieurs domaines, a indiqué le ministre.

« La longue distance entre la Chine et le Maroc n’a pas pu entraver les échanges d’amitié entre les deux peuples », a dit, pour sa part, l’ambassadeur de Chine à Rabat, Sun Shuzhong dans une allocution lue au nom de Zhang Chunxian, membre du parti politique du parti communiste chinois.

Il a rappelé, dans ce sens, les échanges de visites, au 14è siècle entre les grands voyageurs marocain et chinois, Ibn Battouta et Wang Dayuan, « une belle histoire dans les annales des relations séculaires sino-marocaines ».

Les échanges commerciaux entre la Chine, invitée d’honneur du forum, et le Maroc ont atteint 2,573 milliards de dollars à fin août dernier, a-t-il fait savoir, exprimant la volonté de son pays de travailler de concert avec les pays de l’Aise et de l’Afrique pour créer un avenir meilleur et contribuer à la réalisation de la paix durable et de la prospérité partagée.

De son côté, la représentante de la Banque africaine pour le développement, Amani Abou Zeid, a salué le rôle important que joue le Maroc dans l’Afrique subsaharienne pour l’aider au développement et à jouir de la sécurité et de la stabilité.

Le Maroc peut être une plateforme d’exportation de l’Afrique vers l’Asie et « nous l’encourageons à suivre son chemin », a souligné Mme Abou Zeid.

Tenu sous le thème « Maroc-Asie: un partenariat d’un nouveau genre », ce forum de deux jours réunit 300 chefs d’entreprises marocaines et les représentants de 25 pays, dont 12 asiatiques.

Outre des panels, la rencontre sera ponctuée de rencontres B2B et d’expositions de produits asiatiques.