Allocations pour les veuves : l’Intérieur tacle le PJD

Coup dur pour le PJD. Le ministère de l’intérieur vient d’interdire la médiation de toute association ou autre instance pour se charger du dépôt des dossiers relatifs à  l’aide directe aux veuves en situation de précarité.

Il entend ainsi barrer la route à toute tentative de récupération politique, et surtout électorale, de l’opération. C’est que des associations, dont un grand nombre est proche du PJD et de sa matrice le MUR, ont ouvert leurs portes aux veuves en situation de précarité pour jouer les intermédiaires auprès des caïdats, des annexes administratives et autres services du ministère de l’intérieur. Désormais, seules les concernées sont admises à déposer, elles-mêmes, leurs dossiers de demande d’allocation auprès des services concernés.