Akwa Group et l’américain Chevron renforcent leurs liens

Akwa Group et Chevron, l’une des principales sociétés d’énergie intégrées au Monde, ont organisé, ce mercredi 27 novembre, une conférence pour dévoiler leur nouvelle stratégie pour l’Afrique.

Avec cette alliance, le Maroc devient un hub africain pour les lubrifiants. La marque compte, en effet, prendre le lead du marché africain dans 3 ans au maximum. Ainsi, les deux groupes partenaires depuis 2006, à travers la joint-venture Afriquia Lubrifiants, ont choisi de renforcer leur alliance industrielle pour élargir leurs activités à travers un nouveau pacte de partenariat. Désormais détenue à 50/50, Akwa Group poursuit quatre objectifs majeurs destinés à accélérer le développement de cette entité et consolider la place du Maroc en tant que hub africain. A noter que jusque-là Chevron détenait seulement 25% des parts (75% pour Akwa). Ce nouveau partenariat va permettre l’intégration de toute la gamme Chevron dans la production locale : Afriquia Lubrifiants va donc bénéficier pleinement d’un transfert de technologies renforcé pour garantir une meilleure valorisation au niveau local. Les huiles de base de haute qualité du groupe américain seront intégrées au Maroc avec des produits qui répondent aux normes des constructeurs mondiaux, ainsi qu’aux nouvelles exigences réglementaires environnementales. Ce renforcement de liens entre les deux groupes va également permettre l’exportation de la gamme vers 14 pays en Afrique du Nord et de l’Ouest, à savoir : Algérie, Cameroun, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Togo, Tunisie, Sénégal, Niger, Mauritanie, Mali, Guinée Conakry, Bénin, Gabon et République Démocratique du Congo. L’activité est d’ailleurs déjà opérationnelle dans cinq pays (Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Cameroun, Togo et Niger).