Aérien : Les compagnies africaines devraient perdre 8,103 milliards de dollars cette année

Les compagnies aériennes africaines devraient perdre environ 8,103 milliards de dollars cette année, en raison de la crise du Covid-19 qui a mis le secteur à plat, avertit l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA).

L’association appelle à un soutien urgent des gouvernements pour éviter des faillites en cascade.

Les transporteurs africains voient leurs trésoreries drastiquement s’effriter à cause de la pandémie de Covid-19 qui pourrait générer une chute des revenus de 8 103 millions de dollars en 2020 pour ces compagnies, soit une baisse de 68 % par rapport à 2019, indique l’AFRAA dans un rapport relayé par les médias kényans.

Les chiffres avancés par l’AFRAA, qui regroupe 45 compagnies africaines, sont encore plus alarmistes que les prévisions d’avril de l’Association internationale du transport aérien (IATA) qui tablaient sur une perte annuelle de 6 milliards de dollars.

L’analyse d’impact de l’AFRAA montre une réduction annuelle du trafic passagers de 90,3% pour le mois de mai, la reprise devant commencer à partir du troisième trimestre 2020 avec des opérations nationales, suivies de vols régionaux et intercontinentaux.

Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA).
Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA).

(Avec MAP)