Adoption de l’accord de coopération franco-marocain pour l’usage pacifique de l’Energie Nucléaire

La Commission des affaires étrangères, des frontières, des zones occupées et de la défense nationale à  la Chambre des conseillers a adopté à  l’unanimité, un projet de loi portant approbation de l’accord de coopération entre le Maroc et la France en matière d’utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire.

Signé le 13 décembre 2012 à Rabat entre le gouvernement marocain et l’exécutif français, cet accord vise à développer la coopération bilatérale pour l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, conformément aux dispositions des politiques nucléaires en vigueur dans les deux pays et aux conventions et accords internationaux signés en la matière, a souligné la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mbarka Bouaida, en présentant ce projet devant les membres de la Commission.

Le Maroc et la France s’engagent, en vertu de cet accord, à renforcer leur coopération dans le domaine de l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire.

Cet accord couvre plusieurs secteurs d’activité, dont la prospection, l’extraction et le traitement de l’uranium, le dessalement de l’eau, la formation de ressources humaines à l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, la protection contre les radiations et la préservation de l’environnement.

Il porte également sur la formation des ressources humaines dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire et le développement de son exploitation notamment dans les domaines de l’agriculture, de la biologie, de la géologie, de la médecine et de l’industrie.

La Chambre des représentants avait adopté le 8 janvier dernier, en séance plénière, ce projet de loi.