à‰tudiants étrangers en France : la fin de la circulaire Guéant

Geneviève Fioraso, La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche vient de promettre l’abrogation prochaine de la circulaire Guéant.

La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso, a annoncé lundi 21 mai que sa première mesure serait de demander le retrait de la « circulaire Guéant » sur les étudiants étrangers. « C’est une urgence. C’est une urgence en termes humains, mais aussi en termes de rayonnement et de partage de la connaissance », a déclaré la ministre lors d’une conférence de presse au siège du CNRS à Paris.

Publié le 31 mai 2011, la circulaire Guéant limitait les possibilités d’embauche des étudiants ayant effectué leurs études en France. Cette circulaire avait fait objet de critiques soutenues même au sein du gouvernement Fillon. Le texte contesté demandait aux préfets d’instruire « avec rigueur » les demandes d’autorisation de travail des étudiants et d’exercer un « contrôle approfondi » des demandes de changement de statut des étudiants étrangers. Une nouvelle circulaire adoptée le 12 janvier a assoupli théoriquement les conditions pour les diplômés étrangers voulant travailler en France. Mais les personnes opposées au texte continuaient de demander son retrait pur et simple.