Zellidja s’apprête à  annoncer un bénéfice net record

Malgré la forte progression de son cours boursier en 2004 (+ 32%), la valorisation de Zellidja à 168 MDH demeure en deçà de son actif net de près de 20%. A priori, rien d’anormal car toutes les sociétés de portefeuille subissent la fameuse décote de holding, mais si l’on sait que celle-ci est plutôt appliquée à l’actif net «corrigé» des plus-values potentielles nettes d’impôt, cela devient problématique. Car, comme nous l’avons annoncé dans nos colonnes il y a à peine une semaine, outre les effets positifs de la récente restructuration de bon nombre de ses métiers, la meilleure pépite du portefeuille de la holding demeurait le paquet d’actions BCM (au nombre de 478 459). La confirmation chiffrée de la sous-valorisation criante de Zellidja vient juste de tomber avec l’annonce de la cession effective des titres BCM au prix de 970 DH l’action, soit une plus-value de 350 MDH que devra extérioriser le résultat 2004 (après taxation de 15% avec un important abattement vu la durée de détention). Dans un marché efficient, le cours aurait dû anticiper cette richesse depuis longtemps et bondir d’au moins 150% par rapport à son niveau actuel !