Wafa Assurance : Une valeur à  accumuler dans les portefeuilles selon BMCE Capital Bourse

Wafa Assurance n’a pas déçu les investisseurs malgré un contexte fortement concurrentiel et une branche «vie» en recul au niveau de tout le secteur. Ses réalisations au titre de l’exercice 2010 font état d’une bonne tenue de l’activité et d’une maîtrise efficace des facteurs de gestion. Les primes émises par la compagnie ont frôlé les 4 milliards de DH, enregistrant une hausse de 3,2% par rapport à 2009. Cette progression cache la baisse de 13,3% des primes de la branche «vie», dans le sillage d’une réorientation volontaire vers la collecte de l’épargne longue, et l’appréciation de 32,5% des primes de la branche «non vie», portée par les performances du marché des entreprises et par le bon comportement de l’Automobile. Dans ce contexte, et malgré l’effet des inondations de fin 2010 ainsi que la non-récurrence de la plus-value de cession des titres de participation dans Crédit du Maroc, le résultat net de la compagnie progresse de 6,9%, à 724 MDH. Hors exceptionnel, la capacité bénéficiaire aurait augmenté de 44,8%.
Au-delà de ces bonnes réalisations, les perspectives de Wafa Assurance restent prometteuses. La filiale du groupe Attijariwafa bank compte poursuivre son plan stratégique, en maintenant le cap sur l’innovation à travers la recherche d’une offre adaptée aux différents besoins de ses clients. En termes de croissance externe, la compagnie demeure intéressée par la création ou l’acquisition d’une compagnie d’assurance à l’international, notamment en Afrique, dans le but d’accompagner les ambitions de croissance de sa maison mère. Dans ce registre, Wafa Assurance a fait un premier pas à travers la conclusion d’un partenariat avec le groupe Inter Mutuelles Assistance portant sur la création d’une société d’assistance commune présente aussi bien au Maroc qu’à l’international.
Côté réglementation, Wafa Assurance devrait tirer profit de la mise en place imminente du contrat-programme 2010-2015 initié par le gouvernement. L’instauration de ces mesures, combinée à la poursuite de sa stratégie d’innovation et au renforcement des synergies avec sa maison mère, devrait permettre, selon les analystes, à Wafa Assurance de consolider son leadership sur la branche «vie» tout en poursuivant sa percée sur la branche «non vie».
Compte tenu de ces éléments, les analystes de BMCE Capital Bourse prévoient la réalisation par Wafa Assurance d’un chiffre d’affaires (primes émises nettes) de 4,3 milliards de DH en 2011 et de 4,6 milliards en 2012, soit des hausses respectivement de 7,5% et 7,9%. La capacité bénéficiaire devrait quant à elle reculer de 4% en 2011, à 695 MDH, avant de se redresser de 9% en 2012 pour s’établir à 758 MDH. Au vu de ces prévisions, la société de Bourse valorise le titre Wafa Assurance à 3 274 DH, ce qui offre un potentiel de croissance de plus de 14% par rapport au cours du 25 avril (2 850 DH). Elle recommande ainsi d’accumuler le titre dans les portefeuilles.