Un rendement de dividende correct et une bonne évolution du cours boursier

Les titres qui offrent un bon rendement de dividende en cette période d’incertitude boursière sont rares, et ceux qui allient rendement et bonne évolution de cours le sont davantage. Delta Holding figure parmi ces exceptions. Son rendement de dividende attendu par Attijari Intermédiation pour 2009 pointe à 4,7% au moment où le marché se contente de 4,2%. De même, son cours en Bourse affiche une progression remarquable de 19,4% engrangée sur la seule période du 11 mai au 8 juin 2009.
C’est que la holding présente des perspectives d’activité rayonnantes. Celles-ci se dégagent à travers la phase d’investissement porteuse de croissance dans laquelle est actuellement lancée Delta Holding. En effet, le groupe a engagé en 2008 des investissements importants de l’ordre de 241 MDH, supérieurs aux niveaux prévus.
Au 2e semestre 2008 spécifiquement, les projets se sont multipliés à foison pour Delta Holding. En effet, sur la période, le groupe a bouclé l’acquisition d’un complexe métallurgique à Jorf Lasfar, la prise de participation dans une société d’électricité et d’instrumentation (Vielec), la création d’une société de fabrication d’aluminium, la prise de participation dans une société française d’ingénierie et de conception des procédés de traitement des eaux et effluents liquides (GMLS), sa pré-qualification par l’Etat pour la réalisation de logements économiques à 140 000 DH et enfin la signature d’une convention cadre avec le Centre de développement des énergies renouvelables pour la participation aux projets de construction d’infrastructures de ce type.
Certes, «ce portefeuille de projets permet au groupe de capitaliser sur la prépondérance des marchés étatiques», notent à juste titre les analystes de BMCE Capital Bourse mais ce qu’il faut surtout retenir c’est que la grande partie de ces investissements a été réalisée en fonds propres, laissant au groupe une marge de manœuvre importante pour la poursuite de son développement.  
Eu égard à l’ensemble de ces projets, et au contexte porteur pour les métiers du holding (qu’Attijari Intermédiation rattache à une croissance des investissements en infrastructures de 8% en moyenne sur les 4 prochaines années), les prévisions des analystes ne peuvent qu`être optimistes. Ceux de BMCE Capital Bourse tablent en 2009 sur une augmentation du volume d’affaires de 8,4% à plus de 1,9 milliard de DH pour une croissance bénéficiaire de 10,3% à 192 MDH. Les pronostics d’Attijari Intermédiation, eux, laissent apparaître une croissance de l’activité de 23,6% et de 52,5% pour ce qui est du RNPG. Les mêmes sociétés de Bourse recommandent la valeur à l’achat. Leurs cours cibles s’établissent dans l’ordre à 69,40 DH et à 110 DH, ce qui fait ressortir dans l’ordre une surcote de près de 10% et une décote de plus de 42%, en comparaison avec le cours cible de 77,02 DH observé le 8 juin.