Un potentiel de hausse de plus de 32%, selon BMCE Capital Bourse

Les choses se précisent pour la fusion à venir entre les deux distributeurs de matériel informatique cotés, Matel PC Market et Distrisoft. Pour rappel, les deux sociétés, dans le cadre de leurs stratégies de développement respectives, notamment en matière de croissance externe, se sont entendu pour procéder à une fusion courant 2010. L’opération devrait se concrétiser à travers une augmentation de capital de Matel réservée aux actionnaires de Distrisoft. Au terme de la fusion, le tour de table du nouvel ensemble serait composé à hauteur de 60% par les actionnaires actuels de la première et de 40% par ceux de Distrisoft. Fusionnées, les deux entités devraient représenter une part de marché consolidée de près de 30% du secteur des TIC (hors télécoms).

Les synergies pouvant découler de ce rapprochement ont déjà été évoquées. Il s’agit notamment de l’allègement de la structure de coûts via la réalisation d’économies d’échelle importantes, l’accroissement de la marge commerciale grâce à un plus grand pouvoir de négociation des prix d’achats, l’optimisation du besoin en fonds de roulement…

Mais au-delà de ces aspects, les analystes de BMCE Capital Bourse, dans une note de recherche réservée au nouvel ensemble à naître, identifient d’autres motivations pour le projet de fusion. Il y a d’abord l’accès à une taille critique devant permettre à la fois de financer les ambitions communes de développement aussi bien au Maghreb qu’en Afrique de l’Ouest, et surtout de pouvoir contrer l’éventuelle implantation de mastodontes de la grossisterie informatique (notamment espagnols et émiratis) désirant profiter des perspectives de croissance favorables qu’offre le marché marocain.

L’autre motivation stratégique de la fusion porte sur l’accès à une meilleure valorisation des deux entités dans le cadre du nouvel ensemble face à l’intérêt croissant exprimé récemment par certains institutionnels à travers des incursions dans le capital des sociétés du secteur TIC présentant un potentiel de hausse important. Ce qui, de l’avis de BMCE Capital Bourse, devrait grandement profiter aux actionnaires historiques de Distrisoft, lesquels pourraient bénéficier d’une sortie dans les meilleures conditions de marché. La recommandation émise par BMCE Capital Bourse sur le titre Matel donne un bon aperçu de l’opportunité. La société de Bourse recommande d’acheter le titre Matel avec un objectif de cours de 578 DH, ce qui dégage un potentiel de hausse de 32,3% au vue du cours actuel de la valeur qui est autour de 437 DH. En attendant, le cours de Matel en Bourse continue à afficher la forme. Il a pris 6,11% entre la mi-janvier et la mi-février. Une tendance haussière qu’il maintient sans défaillir depuis l’annonce du projet de fusion en novembre dernier.