Timar : un chiffre d’affaires en hausse et un développement plus soutenu en Afrique

Le chiffre d’affaires a progressé de 18% au premier semestre. Le groupe crée une filiale en Mauritanie pour renforcer son activité de transport routier.

Le groupe Timar spécialisé dans le transport et la logistique a dévoilé ses résultats financiers arrêtés au premier semestre 2016. Son chiffre d’affaires est en hausse de 18% par rapport à celui du premier semestre 2015. Cette performance est due à sa stratégie de diversification de ses activités dans les opérations de frets aérien et maritime et de transit et logistique. Par segment, l’activité de transport routier a généré un chiffre d’affaires de 83,8 MDH. Un an auparavant, ce chiffre s’établissait à 69 millions. Les bons résultats obtenus grâce au transport frigorifique et aux flux de marchandises vers l’Afrique expliquent l’embellie. De son côté, la filiale de Timar à Tanger Med, qui se veut un hub pour l’Afrique, compte déjà deux sociétés clientes qui lui confient le traitement de leurs stocks et leur flux vers le continent. Les activités Overseas et logistique demeurent pour leur part stables. En outre, et grâce à l’acquisition de nouveaux comptes et la progression du volume d’affaires des clients actuels, le segment «Transit» a réalisé une hausse de 12% de son chiffre d’affaires. Enfin, les autres activités du groupe, notamment celles considérées de niche telles les «projets industriels», transports exceptionnels et gros tonnages et déménagements internationaux, ont permis d’atteindre une amélioration totale de 74% du volume d’affaires. Pour continuer sur ce trend haussier, le transporteur international se renforce en Afrique. Ce renforcement concerne essentiellement le groupage routier et maritime. Il répond à un besoin des entreprises du continent qui préfèrent exercer selon une logique de flux tendu pour un stockage minimal. Timar espère également proposer un accompagnement en logistique personnalisé. Aidé par une implantation dans la zone franche logistique de Tanger Med, où il opère dans le trafic entre l’Afrique et le reste du monde, Timar a pu réaliser une forte progression de ses activités depuis 2013. Pour se renforcer davantage, il implante une filiale en Mauritanie qui vient s’ajouter à celles du Sénégal, du Mali et de la Côte d’ivoire. La voie routière demeure le principal moyen de transport du groupe. Des départs en groupage régulier sont organisés vers la Mauritanie et le Mali. Dans d’autres pays enclavés tels que le Burkina Faso et le Niger, l’entreprise de transport international y propose le même service. Sur les pays dotés d’un littoral, tels le Sénégal et la Côte d’ivoire, Timar y privilégie un transport maritime avec des départs tous les 15 jours. En Europe, considérée comme le plus important marché du groupe marocain, Timar consolide ses positions en se liant à de nouveaux partenaires en Allemagne et en Italie. Et ce, pour compléter sa liste de partenaires européens déjà présents en France, en Espagne, en Belgique, au Portugal et en Turquie.