Timar s’introduit à  350 dirhams, souscriptions du 2 au 4 juillet 2007

C’est désormais officiel, Timar sera la quatrième société à rejoindre la cote en 2007. Comme nous l’avions annoncé dans notre édition du 15 juin, le spécialiste du transport international et de la logistique s’introduit par augmentation de capital en émettant 45 000 nouvelles actions (23% du capital après son augmentation). Le prix unitaire qui a été retenu est de 350 dirhams, soit un montant global de l’opération de 15,75 millions de dirhams. Les actions seront en vente du 2 au 4 juillet chez Finergy, Crédit du Maroc, Crédit du Maroc Capital et Eurobourse.
La structure de l’offre compte un seul type d’ordre destiné à toutes les catégories de souscripteurs (ordres inférieurs ou égaux à 285 actions). La valeur des actions (350 dirhams) a été obtenue en combinant la méthode des comparables boursiers (échantillon composé de Médiaco, Cartier Saada, Dari Couspate, SRM et Involys) et celle de l’actualisation des flux futurs. Ces méthodes ont abouti à un prix de 427 dirhams, soit une décote pour minoritaires de l’ordre de 18%.

BMCE Capital recommande de conserver Samir et d’accumuler Managem

Les analystes financiers de BMCE Capital Bourse viennent d’actualiser leurs opinions concernant les valeurs Samir et Managem le 18 juin. Ils recommandent désormais de conserver les actions de la Samir et d’accumuler celles de Managem, contre une ancienne recommandation d’alléger les deux valeurs. La valorisation de la Samir a abouti à un cours théorique de 845 dirhams, ce qui est en ligne avec son cours boursier actuel (861 dirhams au 19 juin), alors que celle de Managem a donné une valeur cible de 605 dirhams, supérieure de 15,7% à son cours actuel (523 dirhams au 19 juin).
La méthode d’évaluation utilisée par la société de Bourse pour les deux valeurs est l’actualisation des flux futurs (DCF). Les hypothèses retenues pour la Samir sont un taux de croissance annuel du chiffre d’affaires de 7,6% sur la période 2006-2016, une marge moyenne d’Ebitda de 4,1%, un taux d’actualisation de 9,3% et un taux de croissance à l’infini de 2,5%. Pour Managem, la valorisation s’est basée sur une croissance annuelle de 6,9% du chiffre d’affaires entre 2006 et 2016, une marge moyenne d’EBITDA de 19,9%, un taux d’actualisation de 10% et un taux de croissance à l’infini de 2,5%.

Groupe Banques populaires : activités en hausse au 1er trimestre 2007

Le groupe Banques populaires vient de publier des indicateurs d’activité qui dépassent ses objectifs au titre du premier trimestre 2007. En effet, l’encours de ses ressources globales s’est établi au 31 mars à 121,9 milliards de dirhams, en hausse de 8,6% par rapport à la même période de l’année précédente. La part de marché du groupe a ainsi gagné 1,32 point par rapport à fin 2006 pour s’établir à 30,58%, le positionnant «au premier rang du secteur bancaire».
En termes de crédits à l’économie, l’encours de la banque a atteint 65 milliards de dirhams, en progression de 5,8% par rapport à fin mars 2006, avec un additionnel de crédit de 3,56 milliards de dirhams. Sa part de marché s’est établie de ce fait à 23,15%. Enfin, dans le compartiment des activités de marché, le groupe Banques populaires a également consolidé son premier rang, avec une part de marché de 41,74% pour un portefeuille titres de 46,45 milliards de dirhams.