Taqa Morocco continue de dépasser ses prévisions

L’intégration des unités 5&6 y est pour beaucoup dans l’amélioration des résultats. Malgré la baisse du prix du charbon, les revenus se sont envolés de 50,2%. Les bénéfices de la société franchissent le seuil du milliard de DH.

Taqa Morocco a réalisé en 2014 des résultats en forte croissance, que ce soit par rapport à l’année dernière ou aux prévisions établies lors de son introduction en bourse. La production nette a atteint 10 361 GWh, en hausse de 5,3% par rapport à fin 2013 et de 1% comparativement au business plan. De plus, l’intégration technique et opérationnelle réussie des unités 5&6 a permis au producteur d’électricité d’assurer une production de 3 150 Gwh avec un taux de disponibilité de 89,8%, en progression de 70 points de base par rapport aux projections de la note d’information.

De même, le taux de disponibilité des unités 1 à 4 a augmenté de près de 3 points, à 92,6% sur une année. Par conséquent, le groupe a réussi à hisser ses revenus de 50,2% par rapport à 2013, à 7,4 milliards de DH. Cette performance commerciale a été réalisée malgré la baisse des frais d’énergie consécutive à la baisse du prix du charbon sur les marchés internationaux, qui s’est situé en moyenne à 87 dollars par tonne alors que la société avait tablé sur un prix moyen de 100 dollars.

Parallèlement, grâce au lancement d’un programme d’optimisation des coûts, le résultat d’exploitation consolidé a plus que doublé pour s’établir à 800 MDH. Notons qu’il est en progression de 46% par rapport aux prévisions initialement annoncées. Du coup, le taux de marge d’exploitation s’est élevé de 5,5 points à 29,7%. Au final, le résultat net part du groupe franchit le seuil de 1 milliard de DH, enregistrant un bond de 155,5% par rapport à 2013 et dépassant de 59%  les estimations de la société. La marge bénéficiaire s’est donc envolée de 6 points, à 14,3%. Par ailleurs, dans ce genre d’industrie capitalistique où le taux d’endettement avoisine 80% en moyenne mondiale, Taqa Morocco a réalisé un exploit. Son gearing s’est affiché à 71% et est en amélioration de 3 points par rapport aux prévisions.

Compte tenu de ces performances, et après la distribution d’un dividende au titre de l’exercice 2013 de 106,60 DH dont 96,80 DH à titre exceptionnel, la rémunération des actionnaires reprend son niveau normatif, avec une rétribution équivalente à 22 DH (20,70 DH comme rémunération ordinaire). Ce qui correspond à un rendement de 4,4%.

Compte tenu du changement de dénomination de la société et de l’extension de son objet social, Taqa Morocco ne sera plus limitée au seul site de Jord Lasfar. Elle devrait bientôt élargir son domaine de compétences pour comprendre les secteurs du gaz et des énergies renouvelables, notamment l’éolien. Le top management assure dans ce cadre que bien des opportunités sont à saisir dans le continent africain, en attendant davantage de précisions sur la stratégie gazière adoptée par le Maroc.