Stratégie. Mutandis en phase avec ses objectifs

L’accélérateur de marque Mutandis boucle ce 1er semestre sur des évolutions parfaitement en phase avec ses objectifs fixés en 2019.

Rappelons dans ce sillage que le groupe s’attend à un chiffre d’affaires 2019 en hausse de 6% à 8%, un EBE en progression d’environ 10% et un Résultat Net Comptable en amélioration de 15% à 25%.

Evolution du cours MUTANDIS sur les 6 derniers mois
Evolution du cours MUTANDIS sur les 6 derniers mois

Au 1er semestre, les ventes se sont fixées à 684 MDH, en progression annuelle de 6,4%. Une évolution tirée principalement par la hausse des volumes, dans un environnement de prix relativement stable. Par segment, les détergents continuent de surperformer le marché marocain et réalisent une montée remarquable en drainant un CA de 306 MDH (+16%).

Les ventes des bouteilles alimentaires suivent le même trend haussier et affichent une progression de 12% à 129 MDH. Grâce à un bon effet volume ( +4%) et un mix produit favorable. «La hausse du prix des matières premières impacte positivement le chiffre d’affaires du fait de l’indexation des principaux contrats», lit-on sur le communiqué financier du groupe.

Indicateurs MUTANDIS
Indicateurs MUTANDIS

Les jus de fruits ont également boosté les ventes ce semestre. Ce segment a brassé un CA de 35% DH (+11%). «Les volumes vendus progressent de 21% sur le semestre, l’écart avec la hausse du CA (+11%) traduisant un changement de mix», explique le communiqué.
Enfin, le segment produits de la mer est le seul à accuser une baisse de 8% à 212 MDH. Une évolution exclusivement due à l’arrêt de deux navires pour maintenance (contre un seul arrêté au 1er semestre 2018). De facto, l’arrêt simultané des deux bateaux a réduit la production et les livraisons, les repoussant au S2 2019 ; cette période devrait permettre de compenser le décalage constaté.

Par ailleurs, les investissements se sont élevés à 37 MDH, en ligne avec les prévisions annuelles.  Suite à l’IPO, le ratio Dette nette/ capitaux employés s’est fixé à 30% contre 43% au 30 juin 2018.