Sociétés cotées : Assurances, la Non-Vie continue de booster la croissance

L’activité des compagnies d’assurance cotées maintient son trend haussier. Le chiffre d’affaires global ressort en progression de 8,7%, à 7,2 milliards de DH.

Une performance tirée essentiellement par Wafa Assurance qui y a contribué à hauteur de 60%. En effet, le chiffre d’affaires de la compagnie a crû de 9,9%, à 3,7 milliards de DH. Cette progression intègre une hausse de 10,1% du segment Vie, à 1,7 milliard de DH grâce à la bonne tenue de l’activité épargne qui ressort à 1,3 milliard de DH (+12,3). Et un accroissement de 9,7% du segment Non-Vie, à 2 milliards de DH, grâce à la bonne performance de la branche automobile et de l’ensemble des branches du marché des entreprises. Atlanta et Saham Assurances ont pour leur part contribué à la croissance du chiffre d’affaires global à hauteur de 20% chacune. La première a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 10,1%, à 1,1 milliard de DH grâce à une progression de l’activité Non-Vie de 10%, à 981 MDH. Une performance attribuable aux actions commerciales et marketing entreprises par l’assureur, ainsi qu’à une politique d’accompagnement menée avec le réseau. Pour sa part, l’activité Vie a marqué une hausse de 9,8%, à 119 MDH, expliquée par la dynamique commerciale de CIH Bank. Dans cette branche, l’assurance décès représente 75,6% du total, contre 24,4% pour les produits d’épargne. Saham Assurances ressort avec un chiffre d’affaires en amélioration de 6,8%, à 2,2 milliards de DH, comprenant une croissance de 6,5% du segment Non-Vie, à 2,05 milliards de DH, profitant d’un bon renouvellement des contrats fin 2015. Et une hausse de 10% du CA Vie, à 207 MDH (9,2% du chiffre d’affaires global).

Ainsi, la capacité bénéficiaire du secteur s’est hissée de 7,2%, à 944,3 MDH. Une hausse tirée essentiellement par les deux compagnies Wafa Assurances (53%) et Saham Assurance (40%). En effet, la première a enregistré un résultat net en hausse de 7,1%, à 513 MDH grâce à la bonne progression du résultat technique issu de l’activité Non-Vie. Quant à la deuxième, elle a amélioré son bénéfice de 11,8%, à 238 MDH grâce également à une bonne progression de son résultat technique Non-Vie.