Six Financial Information met à  nu les OPCVM

Son produit Engine+ permet de voir la composition des fonds, la pondération des actifs détenus et leur valorisation. Il est possible d’effectuer des recherches multi-critères en fonction du fonds, de l’actif, de l’émetteur ou du gestionnaire. Les données disponibles concernent les sept derniers semestres.

Quelle est la composition du fonds Upline Valeurs plus? Quelle est la stratégie d’investissement de Wafa Gestion pour son fonds CDM Expansion. Parmi tous les fonds de la place, lequel est le plus exposé sur les actions Addoha ou Attijariwafa bank ? Y a-t-il sur la place des OPCVM qui investissent dans des titres étrangers ? Les réponses à ces questions sont certes disponibles dans les publications légales des OPCVM commercialisés au niveau national. Toutefois, la grande quantité et la dispersion des informations communiquées dans les journaux d’annonces légales, ainsi que leur caractère illisible, les rendent presque inexploitables selon l’avis de la majorité des acteurs du marché financier. C’est justement dans un souci de simplification de l’exploitation des états de synthèse des OPCVM que l’éditeur d’information financière, Six Financial Information, a lancé récemment un nouveau produit qui permet d’avoir ces réponses en quelques clics. Baptisé Engine+ (la solution de base Engine a été lancée il y a quelques mois), il est dédié à l’ensemble des acteurs de la place : sociétés de gestion, sociétés de bourse, intermédiaires financiers, investisseurs institutionnels et même particuliers.

En effet, Engine+ permet d’accéder à la composition des 375 fonds de gestion collective de la place. Cette composition est déclinée par classe d’actifs (titres de capital, de créances…) avec le poids de chacune dans le fonds, et ce, en ne se basant que sur les publications financières légales semestrielles et annuelles. Plus que cela, le produit offre la possibilité d’identifier la pondération de chaque titre dans chaque catégorie d’actifs tout en précisant le cours de clôture du semestre, la quantité du titre détenu et la valorisation de l’OPCVM au terme de chaque date de publication. Le volet international n’est pas en reste puisque Engine+ propose à l’utilisateur de consulter les fonds qui détiennent les titres étrangers et leur part dans le portefeuille global.

En outre, quatre options de recherches sont proposées au client, à savoir une requête par fonds, par valeur, par émetteur ou par gestionnaire. Si par exemple on procède par valeur, l’outil énumère tous les fonds qui disposent d’une même valeur dans leurs portefeuilles, avec sa pondération dans chaque fonds. Une recherche par gestionnaire permet de visualiser l’ensemble des fonds gérés par ledit gestionnaire.
Comme les données collectées remontent à plus de trois ans (7 semestres plus précisément, valables même pour les fonds qui ont un exercice à cheval), l’utilisateur a la possibilité d’analyser l’évolution du portefeuille d’un fonds sur la durée (renforcement ou allègement d’un titre donné, par exemple). De la sorte, on peut avoir une idée précise sur la stratégie de placement d’un fonds. L’outil permet donc aussi bien aux sociétés de gestion qu’aux investisseurs de benchmarker la stratégie de placement d’un OPCVM par rapport à un autre du même type, de comparer les rendements ou encore d’étudier les positions stratégiques d’un fonds sur une valeur quelconque.
Plus encore, le produit permet de déterminer les instruments de placement les plus prisés par le marché, les valeurs qui sont boudées par les investisseurs ainsi que celles qui ont la cote. Par ailleurs, l’outil devrait fluidifier les transactions dans le sens où les gestionnaires et intermédiaires financiers pourraient rapidement savoir qui détient telle ou telle valeur.

Rappelons que le produit initial «Engin» propose des classements des fonds selon des outils techniques. Outre la mise à la disposition des fiches descriptives des fonds, le produit a aussi pour vocation de mettre à la disposition de l’utilisateur certains indicateurs, à l’instar de la performance d’un fonds donné, en choisissant la période souhaitée. De plus, il permet de réaliser des comparaisons entre fonds, selon plusieurs critères comme la performance, la volatilité, ainsi qu’une large gamme de ratios financiers et de benchmarker aussi les pertes et les gains réalisés sur un historique de plusieurs années. Entre autres prestations qu’offre le produit, des coefficients de corrélation entre le rendement du fonds et du marché, le montant de l’actif net, les frais de gestion, d’entrée et de sortie de chaque fonds…