Salafin réduit la valeur nominale de ses actions avant son introduction

Salafin, quatrième société de crédit à  la consommation au Maroc, prépare son introduction en Bourse programmée avant fin 2007. La filiale du groupe BMCE vient en effet de ramener la valeur nominale de ses actions de 1 000 DH à  100 DH.

Salafin, quatrième société de crédit à la consommation au Maroc, prépare son introduction en Bourse programmée avant fin 2007. La filiale du groupe BMCE vient en effet de ramener la valeur nominale de ses actions de 1 000 DH à 100 DH. De même qu’elle a doublé son capital en le portant à 215,6 MDH par incorporation de réserves disponibles. L’objectif de ces deux opérations est de baisser la valeur unitaire de l’offre publique de vente imminente. Car, à un nominal de 1 000 DH, le prix d’émission aurait dépassé les 10 000 DH, ce qui est pénalisant pour la liquidité du titre et son attraction auprès des petits porteurs.

Atlanta : 70% de progression en moins de sept jours de cotation

Selon des sources bien informées, Salafin, qui a publié un résultat semestriel de 45 MDH à fin juin 2007, devrait au minimum s’introduire sur une base de 1,5 milliard de DH, ce qui correspond à un prix d’émission de près de 700 DH par action.
Au-delà de ces mesures comptables sur le prix unitaire, l’introduction en Bourse de l’une des sociétés de financement les plus rentables (la rentabilité des fonds propres dépassant largement les 20%) et les plus dynamiques ne devrait pas manquer de susciter un fort engouement de la part des investisseurs.

Augmentation de capital de Veolia Environnement réservée aux salariés

Atlanta cartonne à la Bourse de Casablanca. La demande est tellement forte sur les titres de la compagnie d’assurance que le cours s’est envolé. En effet, la valeur a atteint 2 046 DH le 23 octobre, soit plus de 70% de progression par rapport à son cours d’introduction en Bourse, soit 1 200 DH. Rappelons que la société a été cotée le mardi 16 octobre. Elle a été traitée deux fois seulement sur de faibles volumes les 18 et 22 octobre. Durant les autres séances, la valeur a été réservée à la hausse.

Au cours de la séance du 23 octobre, près de 1,7 million de titres étaient demandés à des cours allant jusqu’à 2 400 DH. En face, seulement 2 300 titres étaient proposés à la vente et ce à des cours dépassant 2 800 DH. Cette situation laisse penser que le cours des actions Atlanta atteindra facilement la barre des 3 000 DH, ce qui procurerait aux actionnaires une plus-value de 1 800 DH par action. Dommage que les souscripeurs n’aient pas été bien servis lors de l’introduction. Dans le cadre de la politique d’association de son personnel aux résultats du groupe, le conseil d’administration de Veolia Environnement a décidé de renforcer le capital de l’entreprise à travers l’émission de 4 674 693 actions, soit 1% du capital, et ce en faveur des salariés de toutes ses filiales, y compris ceux de Veolia Environnement au Maroc. Le prix de souscription devrait correspondre à la moyenne des cours d’ouverture de l’action à la Bourse de Paris durant les vingt jours précédant le 18 octobre 2007, diminué d’une décote de 20%.

Maghreb Steel reconduit son programme de billets de trésorerie

Le CDVM vient de viser la mise à jour du dossier d’information relatif au programme d’émission de billets de trésorerie de Maghreb Steel. Le programme porte sur un plafond d’émission de 800 MDH pour des titres d’une valeur nominale de 100 000 DH et d’une maturité comprise entre 10 jours et 12 mois. Le taux d’intérêt reste négociable. Il est déterminé à l’occasion de chaque émission en fonction des conditions du marché.