S2M : 240 000 actions en vente à  325 DH du 16 au 20 décembre

Le spécialiste de la monétique cédera 30% de son capital. Le quart de l’offre est réservé aux personnes physiques qui pourront souscrire pour un maximum de 32 500 DH. La société compte renforcer sa présence à  l’international et investir l’Afrique anglophone et l’Asie.

Les introductions en Bourse se bousculent en cette fin d’année. Après Stroc Industrie en juin, Jet Alu Maroc et Afrique Industries ce mois-ci, c’est au tour de S2M, l’expert en solutions monétiques, de rejoindre la cote, et ce, à partir du 27 décembre 2011. Ainsi, l’année 2011, même si elle a été marquée par plusieurs événements défavorables, se soldera par 4 introductions en Bourse. Le point commun entre elles est qu’elles portent toutes sur des petites et moyennes capitalisations.
L’opération de S2M porte sur la cession de 30% du capital pour un montant global de 78 MDH. Il correspond à  240 000 actions de 50 DH de valeur nominale qui seront cédées au prix unitaire de 325 DH. La période de souscription s’étale du 16 au 20 décembre, et la collecte des ordres se fera auprès d’un large réseau de placement comptant Crédit du Maroc, Société Générale, BMCI et leurs trois filiales de bourse respectives, ainsi que Wafabourse, CDG Capital Bourse, Integra et MSIN.
7,5% de l’offre, soit 18 000 actions, seront réservés au personnel de S2M. L’allocation des titres sera faite par itération, avec une limite de l’équivalent de 12 mois de salaire brut pour chaque souscripteur. Cette tranche bénéficie d’une décote de 20% par rapport au prix de cession.
Le grand public (personnes physiques) aura, lui, 24% de l’offre, soit 57 600 actions. Chaque particulier pourra demander un maximum de 100 actions, ce qui correspond à un montant de 32 500 DH. L’allocation se fera également par itération.
La troisième tranche de l’offre concerne les personnes morales hors institutionnels. 15% de l’offre, soit 36 000 actions, leur est réservée. La quatrième tranche, elle, concerne les OPCVM actions et diversifiés. Elle porte sur 25% de l’offre, soit 60 000 actions. Quant à la dernière tranche, celle des institutionnels, elle porte sur 28,4% de l’offre pour quelque 64 800 actions. Pour ces trois dernières tranches, l’allocation des titres se fera au prorata des demandes.

Une décote de 18,5% est offerte aux souscripteurs

Par ailleurs, le prix de 325 DH a été obtenu sur la base d’une évaluation faite par deux méthodes de valorisation, à savoir la méthode des comparables boursiers et celle de l’actualisation des flux futurs de trésorerie. Celle-ci repose sur le compte de résultat prévisionnel établi par le management de la société et son conseiller financier, Crédit du Maroc Capital. Elle fait ressortir un taux de croissance annuel moyen de 10,1% pour le chiffre d’affaires et de 29% pour le bénéfice net durant la période 2011-2015 (voir tableau). Le prix proposé au public a été obtenu par une combinaison des deux méthodes, diminuée d’une décote de 18,5% offerte aux investisseurs.
Les objectifs de cette introduction en Bourse ne sont autres que les éléments traditionnels ciblés par toute société qui rejoint la cote (institutionnaliser le tour de table, accroître la notoriété, accéder plus facilement au financement…), car l’opération se fait par cession d’actions existantes et non par augmentation de capital. Les principaux actionnaires cédants sont des fonds d’investissement gérés par Maroc Invest. Néanmoins, S2M dispose d’un plan d’investissement ambitieux d’un montant de 18 MDH étalé sur une période de 3 ans.
Le programme prévoit principalement une expansion géographique vers l’Afrique anglophone, l’Asie et l’Europe. Pour la première région, c’est une réelle opportunité non encore exploitée par S2M vu la demande en solutions monétiques croissante qu’offrent les pays de cette zone. Pour l’autre marché cible, le continent asiatique, S2M compte recruter de nouveaux partenaires dans les régions à fort potentiel de développement (Inde, Iran, etc.).
Parallèlement, la société compte ouvrir prochainement une filiale à Dubai. «L’ouverture de filiales locales renforce la notoriété en termes de proximité et de livraison de prestations de support», est-il précisé auprès de la société. Quant au Vieux Continent, S2M l’a d’ores et déjà pénétré à travers deux réalisations en France. La société compte s’y  positionner davantage à travers ses références.
Par ailleurs, il est également prévu dans le plan d’investissement une diversification sectorielle (pétroliers, e-commerce, postes, services, …).