RISMA : une rentabilité plus conforme aux attentes à  partir de 2012

Le titre Risma a enregistré une forte croissance durant la semaine du 19 au 23 avril. Son cours est passé de 271 à  329,15 DH, soit une hausse de 21,4%.

Le titre Risma a enregistré une forte croissance durant la semaine du 19 au 23 avril. Son cours est passé de 271 à 329,15 DH, soit une hausse de 21,4%. La raison de cette envolée est l’annonce d’un partenariat signé entre le fonds d’investissement du groupe Accor et Akwa Group pour la construction de 24 Etap Hôtel, soit un investissement de 1,2 milliard de DH.  Ce chantier ambitieux et créateur de richesse a réorienté les investisseurs vers l’action Risma, et ce, après qu’ils l’aient boudé avec l’annonce de résultats 2009 dans le rouge. Le chiffre d’affaires de la société a en effet marqué un recul de 17% par rapport à 2008, à 924,6 MDH, occasionnant un résultat net déficitaire de 149 MDH.

Cela dit, en dehors des investissements annoncés récemment et malgré le recul des résultats en 2009, le titre Risma demeure intéressant aux yeux des analystes. Ceux de BMCE Capital Bourse estiment que l’opérateur touristique devrait renouer avec une rentabilité conforme aux attentes des investisseurs à partir de 2012, et recommande ainsi de l’accumuler dans les portefeuilles.

Notons d’abord que le recul de l’activité de Risma en 2009 est dû essentiellement à la fermeture de l’ex-Hilton de Rabat pour rénovation. L’hôtel a, pour rappel, généré à lui seul 166 MDH de revenus en 2008. Hormis cette fermeture, et à pérmiètre d’hôtels constant, le chiffre d’affaires aurait resté au même niveau qu’en 2008. Son revenu par chambre s’est pour sa part amélioré de 0,8% malgré une baisse des tarifs pratiqués, et le taux d’occupation des hôtels de la société demeure élevé par rapport au secteur (60% contre 41%). Le résultat net déficitaire est quant à lui lourdement impacté par le coût de la rénovation de l’ex-Hilton.

Il s’agit donc d’une situation non récurrente et Risma devrait rétablir sa rentabilité à partir de cette année. BMCE Capital Bourse table sur un résultat net de 12,8 MDH au titre de 2010 et de 44 MDH au titre de 2011. Et à partir de 2012, les bénéfices de la société devraient évoluer plus fortement consécutivement à l’allègement des investissements massifs qu’elle initie depuis plus de dix ans. La dernière étape de son programme porte sur le repositionnement de l’enseigne Sofitel avec le déploiement de deux dernières unités durant le second semestre 2012. Il s’agit du Sofitel Casa City Center et du Sofitel Atlantic Agadir. Le segment économique devrait également être renforcé par l’ouverture fin 2010 de l’Ibis Tanger Centre.

Après cette phase d’investissements lourds, Risma axera sa stratégie de développement à moyen terme sur les hôtels économiques et entrée de gamme ayant l’avantage d’être normés, peu capitalistiques et à rentabilité rapide et substantielle. L’investissement dans l’ouverture des 24 Etap Hôtel s’inscrit dans cette vision.