Résultats des sociétés cotés : Bâtiment et Matériaux de construction

L’année 2016 n’a pas été de bon augure pour les sociétés cotées du secteur du bâtiment et des matériaux de construction. Elles ont dans leur majorité accusé un recul de leurs indicateurs financiers.

Le chiffre d’affaires global ressort en quasi-stagnation (+0,1%), à 17,6 milliards de DH. Ce maintien du niveau de l’activité revient principalement à Jet Contractors dont l’additionnel de chiffre d’affaires s’élève à 300 MDH, la société ayant bénéficié d’une accélération de son rythme d’activité, notamment au 2e semestre. Ciment du Maroc a également amélioré ses revenus de 126 MDH grâce à un effet prix positif couplé à une hausse significative des volumes de vente à l’export. Le résultat d’exploitation du secteur ressort également en stagnation à 4,5 milliard de DH. Mais le RNPG a accusé un recul de 37,6%. Une contre-performance provoquée surtout par Ciment du Maroc qui a perdu en une année 1,2 milliard de DH, ramenant son RNPG à -136,4 MDH. En effet, la compagnie a été lourdement impactée par la constatation d’une dotation aux provisions d’impairment test sur sa participation dans Suez Cement Company à hauteur de 1,2 milliard de DH, elle-même induite en grande partie par la dévaluation de plus de 55% de la livre égyptienne en 2016 (envion 800 MDH). En face, LafargeHolcim Maroc est la seule à avoir amélioré son RNPG de 1,6%, profitant des premières retombées des synergies liées à la fusion, d’un élargissement de son offre et d’une meilleure maîtrise de ses coûts opérationnels.