Où placer son argent en 2014 : Avis de Mostafa El Jai, Directeur Private Banking Banque Populaire

«Les perspectives à  long terme des métaux précieux sont meilleures que sur n’importe quelle autre classe d’actifs»

Un vent d’optimisme commence à souffler sur la place boursière. En effet, le MASI a presque épongé toutes les pertes accumulées cette année et le consensus du marché est de plus de 5% de performance à fin décembre. Dans ces conditions, les analystes de la place privilégient toujours les secteurs à fort potentiel. Au regard des perspectives de croissance, les secteurs les plus recommandés restent l’immobilier, l’agroalimentaire, les BTP et les télécoms. Aujourd’hui, les professionnels du marché pensent qu’une inflexion est en train de se dessiner sur le marché boursier. Si tel est le cas et si le marché reprenait une phase ascendante, alors l’«action» serait la plus appropriée en termes de rendement. Par ailleurs, après la chute des cours durant ces deux dernières années, le prix de l’or a perdu environ un tiers de sa valeur. Un plus bas a-t-il enfin été atteint ? Evidemment, personne ne peut le dire exactement. Mais il semble très probable que nous en soyons tout près, autant en termes de cours que de timing. Actuellement, les perspectives à long terme des métaux précieux sont meilleures que sur n’importe quelle autre classe d’actifs. Quoi qu’il en soit, les rendements offerts par certains produits peuvent être très attrayants. Toutefois, certains clients qui ont une aversion au risque peuvent être très exigeants sur la préservation de leur patrimoine. Par conséquent, des produits moins risqués peuvent être appropriés tels les OPCVM monétaires, les DAT, la participation aux bénéfices des Banques Populaires Régionales et l’assurance-vie. Ces produits garantissent le capital, d’une part, et offrent des niveaux de rendements très attrayants, d’autre part.