Méditel sort du rouge et clôture 2015 sur de bonnes performances

Un bénéfice net de 335 MDH contre un déficit de 54 millions en 2014. L’opérateur a investi 2 milliards, entre autres, pour la modernisation de son réseau.

Méditel a clôturé l’année 2015 sur une note positive. Le numéro 2 du secteur des télécoms a réalisé un chiffre d’affaires facturé de 3,5 milliards de DH, en progression de 1,43% par rapport à 2014. En revanche, le chiffre d’affaires total a enregistré un fléchissement de 1,7% pour s’établir à 5,3 milliards.

A l’origine de cette régression, la baisse du trafic à l’international et la facturation des appels en Roaming pour certains pays de l’Europe et du Golfe (France, Italie, Espagne, Emirats Arabes Unis et Arabie Saoudite) au prix de la communication locale. Cependant, et grâce à la maîtrise des coûts et l’amélioration des marges commerciales, le résultat d’exploitation s’est établi à 1,04 milliard de DH, progressant de 8,1%. Aussi, la dette de l’opérateur a baissé de 5%, passant de 4,9 à 4,7 milliards de DH, et ce, même s’il a investi près de 2 milliards de DH (494 millions de DH pour l’achat de la licence et 1,5 milliard pour la modernisation de son réseau). Au final, l’opérateur sort du rouge et réalise un résultat net de 335 MDH contre un déficit de 54 MDH en 2014 dû à des charges exceptionnelles.

Sur le plan commercial, «l’année 2015 a été caractérisée par l’innovation», a déclaré Michel Paulin, directeur général de Méditel, lors de la présentation des résultats annuels. Dans les détails, l’opérateur a été le premier à lancer le service internet de 4e génération au Royaume, sans surcoût. A ce service s’ajoute le lancement du service ADSL. En 2015, Méditel a également achevé la modernisation de son réseau, qui comprend aujourd’hui 4 500 kilomètres de fibre optique, avec plus de 3 800 sites 100% 3G. «37% de ces sites sont également équipés en 4G, ce qui représente 30 villes totalement couvertes en 4G et 35% de la population qui utilise ce service», développe le directeur général.

A cet égard, il est utile de souligner qu’au titre de l’année 2015, le service Data a représenté plus de 27% du chiffre d’affaires facturé de l’opérateur même si la moyenne d’utilisation reste inférieure à 1,5 Go. Au regard du management, le marché de la Data reste très dynamique (avec une augmentation de 46% en 2015), c’est pour cela que Méditel investira davantage pour développer ce segment.

D’ailleurs, la filiale d’Orange a signé de nombreuses conventions avec des promoteurs immobiliers en vue d’équiper les nouvelles résidences en fibre optique. «En 2015, ce sont 20 résidences qui ont été équipées et nous envisageons d’atteindre les 100 en 2016».