Maroc Telecom renoue avec la croissance en 2014

Son chiffre d’affaires a progressé de 2,1% et son résultat net part du groupe de 5,6%. Un dividende de 6,90 DH par action sera servi aux actionnaires, soit l’intégralité du résultat distribuable.

Un exercice 2014 largement satisfaisant. C’est ce qui se dégage des résultats présentés par Abdeslam Ahizoune, président du directoire du groupe, lors d’une conférence de presse organisée le 23 février à Rabat. En effet, Maroc Telecom a dégagé un résultat net part du groupe de 5,85 milliards de DH, en progression de 5,6% par rapport à 2013. De même, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 29,14 milliards de DH, soit une hausse de 2,1%. Cette bonne performance s’explique notamment par une croissance de 11,3% des activités à l’international, ainsi que par une baisse limitée à 0,8% du chiffre d’affaires au Maroc.

Pour Abdeslam Ahizoune, «l’année 2014 a été marquée par le retour à la croissance du chiffre d’affaires et du résultat net. Le groupe récolte ainsi les fruits de ses importants investissements dans le mobile, dans le fixe et dans le haut et très haut débit Internet». Il n’en reste pas moins que le président du directoire du groupe considère les décisions de l’ANRT, au sujet du partage des infrastructures de Maroc Telecom, comme «inéquitables et écartant toute concurrence sur les infrastructures, dispensant les opérateurs d’investir et les encourageant à se contenter de l’existant».

En ce qui concerne le parc clientèle, celui-ci est en progression de 8,2%, passant de 37,24 millions à 40,31 millions de clients entre 2013 et 2014, avec une croissance de 16,5% du parc des filiales. C’est ainsi que les clients du parc mobile sont passés de 18,19 millions à 18, 23 millions (+0,2%), avec une part de marché quasi stabilisée de 41,32% ; les clients de l’Internet mobile sont, quant à eux, passés de 2,35 millions à 4,77 millions de clients (+103,4%), avec une part de marché de 53,1% ; et les clients du fixe ont augmenté de 1,38 million à 1,48 million (7,6%), avec une part de marché de 99,94%.
Pour ce qui est des investissements, ceux-ci ont atteint 4,9 milliards de DH en 2014, en hausse de 106 millions de FH. Cette hausse s’explique essentiellement par l’acquisition des licences 3G et 4G par Gabon Telecom, en plus de l’investissement continu dans les infrastructures.

Pour l’année 2015, le groupe prévoit un chiffre d’affaires stable et des dépenses d’investissement d’environ 20% du chiffre d’affaires, hors fréquences, licences et investissements 4G au Maroc.
A noter enfin que le Conseil de surveillance de Maroc Telecom proposera à l’assemblée générale, qui se tiendra le 28 avril prochain, un dividende ordinaire de 6,90 DH par action, en hausse de 15% par rapport à 2013 et représentant un montant global de 6 milliards de DH, ce qui correspond à l’intégralité du résultat distribuable au titre de l’année 2014.