MAROC – TELECOM : plus de 9 milliards de DH de dividende à  distribuer au titre de l’exercice 2009

Des résultats en baisse mais «meilleurs que prévus». C’est ce qu’il faut retenir des réalisations de l’opérateur historique Maroc Telecom au titre de l’exercice 2009.

Des résultats en baisse mais «meilleurs que prévus». C’est ce qu’il faut retenir des réalisations de l’opérateur historique Maroc Telecom au titre de l’exercice 2009. Une position défendue par son président, Abdeslam Ahizoune : «Dans un environnement difficile, le groupe Maroc Telecom fait mieux que ses prévisions tant sur le plan de la croissance des revenus qu’au niveau du maintien des marges».

Plus en détail, durant l’année 2009, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 30,34 milliards de DH, en hausse de 2,8% par rapport à 2008 (+1,3% sur une base comparable). Une performance qu’il a obtenue grâce, d’une part, à ses activités au Maroc et aux bonnes performances de ses filiales étrangères (Mauritanie, Burkina Faso, Gabon, Mali, France et Belgique) en dépit d’une conjoncture économique et d’un cadre réglementaire difficile, et, d’autre part, grâce aux efforts commerciaux, d’investissement et d’innovation du groupe. Au passage, signalons que les activités au Maroc ont généré un chiffre d’affaires net de 25 764 MDH, en hausse de 0,1% par rapport à 2008, sur les pas, en premier, d’un parc mobile qui a augmenté de 5,6% pour atteindre 15,272 millions de clients, et, en second, d’un parc fixe établi à 1,234 million de lignes, en baisse de 5%. Quant au parc Internet (ADSL et 3G+), il  a atteint 645 000 clients, en croissance de près de 26% par rapport à 2008.

De tout cela, il ressort un résultat opérationnel de 14 milliards de DH, en hausse de 0,9% par rapport à 2008. Cette progression a été réalisée malgré la poursuite des efforts commerciaux nécessaires à la stimulation du marché et l’accroissement des amortisssements consécutif à la poursuite du programme d’investissements. La marge opérationnelle consolidée ressort ainsi à 46,2%.
Au final, le résultat net part du groupe de l’année 2009 s’établit à 9,42 milliards de DH, en baisse de 1% par rapport à 2008. D’où un résultat distribuable qui s’établit à 9,06 milliards. Et comme le conseil de surveillance a décidé la disribution intégrale de ce résultat, les actionnaires bénéficieront d’un dividende de 10,31 DH par action, ce qui représente un rendement avoisinant les 7% sur la base de l’actuel niveau de cours de la valeur. Celui-ci affiche par ailleurs un calme plat ces dernières semaines, puiqu’il maintient une quasi-stagnation depuis le 23 janvier 2010.  
Pour ce qui est des perspectives du groupe, sur la base des conditions actuelles du marché et dans la mesure où aucun événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber l’activité, le management de Maroc Telecom s’attend à une légère croissance du chiffre d’affaires en 2010, grâce en particulier à la croissance des filiales, et compte maintenir une profitabilité élevée dans un contexte d’investissement soutenu.